Ruta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ruta angustifolia - Muséum de Toulouse

La rue, en latin ruta, dérivé de rua, « sauver », en raison de ses propriétés médicinales, d'où son nom vernaculaire d'« herbe de grâce »[1], est un genre de chamaephyte buissonnant de 2-6 m de hauteur, de la famille des Rutacées. Originaire de la région méditerranéenne, de la Macaronésie et du sud-ouest de l'Asie, ce genre de plantes vivaces est composé de 8 à 40 espèces selon les auteurs. Elles sont utilisées comme plante médicinale mais se révèlent toxiques selon les doses. Ainsi le contact de la peau avec ses feuilles peut, après une exposition au soleil ou la pluie, l'irriter voire la brûler[2]. La toxicité est généralement plus prononcée à la fin de la période de floraison.

Leurs feuilles sont bipennées ou tripennées, de couleur verte à glauque. Les fleurs jaunes, groupées en inflorescence terminale, ont 4-5 pétales d'environ 1 cm de diamètre. Les fruits sont des capsules parcheminées divisées en lobes.

La rue a été largement utilisée dans la cuisine européenne depuis l'antiquité, ainsi que dans de nombreuses recettes romaines (selon Apicius). Au Moyen Âge, elle est utilisée comme aphrodisiaque, comme panacée contre les empoisonnements et l'épilepsie[1]. À cause de son extrême amertume elle n'est plus acceptable pour le goût contemporain. Cependant, elle est encore utilisée dans certaines parties du monde, notamment en Afrique du Nord.

La Ruta avortica était utilisée en décoction par certaines femmes (début du siècle en méditerrané) pour provoquer l'avortement.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon ITIS:

Sont aussi décrites :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean Paquereau, Au jardin des plantes de la Bible : Botanique, symboles et usages, Forêt privée française,‎ 2013 (lire en ligne), p. 226
  2. Jekka McVicar, Le grand livre des herbes : jardin, santé, cuisine, maison, Editions de Borée,‎ 2006 (lire en ligne), p. 231

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :