Russet Burbank

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burbank.
Russet Burbank
Image illustrative de l'article Russet Burbank
Pommes de terre 'Russet Burbank'

Type consommation
Obtenteur Sweet
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Année 1908
Origine génétique 'Burbank', 'Early Rose'
Maturité mi-tardive

Russet Burbank est le nom d'une variété cultivée de pomme de terre d'origine américaine.

Cette pomme de terre à chair blanche et à peau brune est largement utilisée pour la préparation de frites dans les chaînes de restauration rapide.

Particularité[modifier | modifier le code]

Quand on utilise cette pomme de terre pour faire des chips, il se produit une coloration foncée due au phénomène de caramélisation car sa teneur en sucres est supérieure à celle d'autres variétés, telle que la 'Maris Piper', plus couramment employée par les producteurs de chips américains.

Elle a également une plus forte activité antioxydante, ce qui est rare pour de l'amidon[1]

Origine génétique[modifier | modifier le code]

Cette variété, sélectionnée en 1908 par Sweet, est issue, probablement par mutation, d'un semis de la variété 'Burbank', elle-même issue de la variété 'Early Rose', descendante d'une pomme de terre d'Amérique du Sud, d'origine présumée chilienne, introduite du Panama aux États-Unis vers 1850, 'Rough Purple Chili'[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Un horticulteur, Luther Burbank, créa à Lunenburg (États-Unis), au début des années 1870, une variété de pomme de terre à laquelle il donna son nom, la « Burbank ».

En 1875, Burbank vendit sa ferme, et les droits sur sa pomme de terre, pour s'installer à Santa Rosa (Californie). Plus tard, une nouvelle variété descendant de la 'Burbank', mais avec une peau de couleur brun-roux (russet en anglais) fut sélectionnée et baptisée « Russet Burbank ».

La « Russet Burbank » est devenue la variété la plus couramment cultivée dans l'Idaho, principal État américain producteur de pommes de terre. En 1990, elle y représentait 91,6 % des emblavements en pommes de terre. Malgré la percée de variétés plus récentes, telles que 'Ranger Russet', 'Shepody' et 'Umatilla Russet', la 'Russet Burbank' représentait encore en 2010, 44,6 % des emblavements dans les principaux États patatiers des États-Unis (Idaho, Washington, Oregon, Wisconsin, Maine, Dakota du Nord et Minnesota)[3].

Sa remarquable longévité commerciale peut se comparer à celle de la 'Bintje' en Europe du Nord-Ouest.

Cette variété a servi (avec d'autres) dans les années 1990 à la création des pommes de terre transgéniques 'NewLeaf' par la société Monsanto (il s'agissait de variétés résistantes au doryphore et au virus Y de la pomme de terre)[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]