Russell Stannard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stannard.

Russell Stannard est un Professeur émérite de Physique à l'Open University. Il a été décoré en 1998 de l'Ordre de l'Empire britannique pour ses "contributions à la physique, à l'Open University et à la vulgarisation de la science" et en 1999 de la Médaille Bragg et d'un prix de l'Institut de Physique pour sa "contribution de qualité à l'enseignement des sciences.

Ses travaux portent sur l'énergie nucléaire et ses applications, les structures profondes de la matière et les propriétés liées de l'espace et du temps. Il est marié à Maggy Stannard, dont il a eu quatre enfants (plus trois d'un précédent mariage) et douze petits-enfants. Il s'intéresse en outre à la sculpture et a exposé plusieurs fois ses œuvres.

Carrière[modifier | modifier le code]

  • 1950-1956 : il étudie la physique à l'University College de Londres sanctionnée par un Baccalauréat en sciences (Special Physics) en 1953 et un doctorat en 1956.
  • 1960-1969 : lecturer à l'University College de Londres.
  • 1969-1971 : reader[1] à l'Open University.
  • 1971-1997 : professeur de physique à l'Open University.
  • 1971-1992 : directeur du département de physique de l'Open University.
  • 1974-1976 : vice-chancelier de l'Open University
  • 1987-1988 : invité d'honneur du centre de théologie de l'Université de Princeton.
  • 1987-1991 : vice-président de l'Institut de Physique.
  • 1993-1999 : trustee de la Fondation John Templeton.
  • 1999 : professeur émérite de physique à l'Open University.

Publications[modifier | modifier le code]

Russell Stannard participa à nombres d'émissions télévisées et publia un grand nombre d'ouvrages, souvent récompensés par des prix littéraires.

Science et religion[modifier | modifier le code]

En tant que croyant, Russel Stannard s'est beaucoup interrogé sur le lien entre la science et la religion.

  • Science and the Renewal of Belief
  • Grounds for Reasonable Belief
  • Doing Away With God
  • Ecriture des chapitres Evidence of Purpose, How Large is God ? et Spiritual Evolution dans le livre Science and Wonders .
  • The God Experiment et Faber/HiddenSpring d'après les ouvrages de Gifford.

Vulgarisation[modifier | modifier le code]

Russell Stannard a publié 11 ouvrages de vulgarisation. Il a été traduit en 18 langues. Ses principaux ouvrages sont :

  • la trilogie de l'Oncle Albert (The Time and Space of Uncle Albert[2], Black Holes and Uncle Albert[3] et Uncle Albert and the Quantum Quest[4]) qui relate les travaux d'Albert Einstein pour les enfants de 9-12 ans.
  • Une réactualisation du M. Tompkins[5] de George Gamow.
  • Les chatons savants petits chimistes ou La science expliquée aux tout-petits[6]
  • The Curious History of God
  • Our Physical Universe

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans les Universités anglo-saxonnes, le reader est le rang entre principal lecturer et professeur.
  2. Le temps et l'espace de l'oncle Albert aux éditions l'École des loisirs (1992) (ISBN 978-2211011242)
  3. Les trous noirs et l'oncle Albert aux éditions l'École des loisirs (1993) (ISBN 978-2211014465)
  4. C'est moi (1999) et Le monde des mille et un mystères (1994) aux éditions l'École des loisirs (1999) (ISBN 978-2211019729 et 2-211-02188-3)
  5. Le nouveau monde de M. Tompkins aux éditions Le Pommier (2002) (ISBN 978-2746500860)
  6. Editions Soline (2001) (ISBN 2-87677-444-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]