Run de Strathclyde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Run de Strathclyde. Roi des Bretons de Strathclyde après 872 avant 878.

Origine[modifier | modifier le code]

Dans la généalogie des rois de Strathclyde ou d’Ath Clut du manuscrit Harleian MS 3859 , Run map Artghal est désigné comme le fils de Artghal de Strathclyde. Run est le dernier roi des Bretons du nord qui apparaît dans la généalogie précitée qui de ce fait peut être considérée comme la sienne.

Règne[modifier | modifier le code]

Run devint vraisemblablement roi après la mort de son père Artghal tué en 872 à l’instigation de Constantin mac Kenneth[1]. La mort de Run ne fait pas l’objet d entrée dans les Annales irlandaises.

Selon la "Chronique des Rois d'Alba" qui fait suite à la "Chronique Picte" [2] Run avait épousé une fille de Kenneth mac Alpin. Le fils né de cette union Eochaid considéré comme le fils de « Run regis Britannorum » fut en 878 un prétendant à la royauté après la mort de son oncle Aed mac Kenneth. Il régna onze ans conjointement avec Girg mac Dungal jusqu’à leur expulsion lors de l’avènement de Domnall mac Constantin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annales d'Ulster U872
  2. Manuscrit Colbert BIB NAT Paris 4126

Sources[modifier | modifier le code]

  • Alan MacQuarrie, The Kings of Strathclyde 400-1018 dans Medieval Scotland: Crown Lorship and Community, Essay Ouvrage collectif présenté par G.W.S Barrow. Pages de 1 à 19 & Table page 6 Edinburgh University Press (1998) (ISBN 0-7486-1110-X).
  • Alfred P. Smyth Warlords and Holy Men, Scotland AD 80~1000 Edinburgh University Press (1984) (ISBN 0-7486-0100-7). Table 2 page 64