Ruhnama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
monument à Ruhnama à Achgabad

Ruhnama (Le livre de l'âme, de l'arabe روح rūḥ, âme, et du perse نامه nāmeh, livre) est un livre écrit par Saparmyrat Nyýazow, le premier président du Turkménistan, paru pour la première fois en 2001. Le livre contient des préceptes moraux, des réflexions philosophiques, des légendes et des références historiques[1].

Le système éducatif endoctrine les jeunes turkmènes et fait l'apologie de Nyýazow. Les ouvrages scolaires font presque tous référence aux travaux ou aux discours de ce dernier. Le Ruhnama est considéré comme une épopée nationale et plus encore, comme un texte fondamental de la nation turkmène. Ce livre, un mélange d'histoire révisionniste et de lignes de conduites morales, a pour vocation d'être le « guide spirituel de la nation », et le socle des arts et de la littérature nationaux. En mars 2006, Nyýazow lui-même déclara d'ailleurs : « Celui qui par trois fois lira le Ruhnama trouvera une richesse spirituelle, deviendra plus intelligent, reconnaîtra l'existence divine et ira directement au paradis ». Il prétendait que son livre a la même valeur que le Coran et la Bible[1].

Lorsque le second tome du Ruhnama parut en 2004, Bouygues s'empressa de le traduire en français afin d'obtenir d'importants contrats au Turkménistan[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Business en Absurdistan (titre original : Shadow of the Holy Book), documentaire télévisuel réalisé par Arto Halonen et Kevin Frazie en 2008 et diffusé sur Arte le 18/04/2009 puis le 31/05/2012 (ZDF, Finlande, 2008, 52 min)

Liens externes[modifier | modifier le code]