Ruges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Répartition des peuples germaniques au Ier siècle ap. J.-C.

Les Ruges sont un peuple germanique provenant de la Baltique. Arrivés à proximité de l'Empire romain vers le IVe siècle après J.-C, ils remontent l'Oder et passent en Silésie, puis, après avoir chassé les Quades en 406, en Moravie.

Après l'effondrement de l'empire d'Attila, ils se séparent en deux groupes :

  • un premier groupe s'établit en Thrace et entre au service de l'Empire d'Orient (Jordanès, Getica, 266).
  • un second groupe, plus important, s'installe dans un territoire difficile à délimiter au nord du Danube entre la Basse-Autriche et la Moravie.

Après l'effondrement de l'empire d'Attila en 453, les Ruges vivent sous la pression du royaume ostrogothique de Pannonie. Le roi des Ruges, Flaccitheus, se joint alors à la coalition de peuples germaniques dirigée contre les Ostrogoths (Eugippe, Vita sancti Severini, 5,2). La coalition subit une défaite sur la Bolia en 469.

Il faut attendre le retrait volontaire des Ostrogoths en 472 pour voir la situation des Ruges s'améliorer. Ils peuvent alors étendre leur influence dans cette région danubienne du Norique, notamment sous le règne du roi Feletheus (aussi appelé Feva ou Fewa).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Ranes (peuple slave occidental)