Championnat des États-Unis de rugby à XV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat des États-Unis
de rugby à XV

Généralités
Création 1979
Organisateur(s) USA Rugby
Éditions 36
Catégorie Première division
Périodicité annuelle
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Life Running Eagles
(Men's D1 Championship)
Plus titré(s) New York Athletic Club (4)
Belmont Shore RFC (4)
(Super Rugby League)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Men's D1 Championship 2015

Le championnat des États-Unis de rugby à XV, dénommé Men's D1 Championship, est une compétition annuelle mettant aux prises les meilleurs clubs de rugby à XV aux États-Unis. Créé en 1979 sous l'égide de la Fédération américaine de rugby à XV, la formule du championnat a été plusieurs fois modifié au cours de son histoire. Cette compétition a remplacé la défunte US Super Rugby League à laquelle a succédé l'Elite Cup puis, aujourd'hui, 2 championnats régionaux réservés aux clubs professionnels : le Pacific Rugby Premiership et l'Atlantic Rugby Premiership.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Championnat des États-Unis de rugby à XV professionnel est créé en 1996 par les 14 principaux organes directeurs du sport aux États-Unis. Il est destiné à créer une compétition compétitive et nationale. Il est créé à une époque où il y a un besoin d'expansion du règlement dans le pays. L'année 1997 est par la suite la saison inaugurale de la compétition. Il y a 14 équipes en compétition, qui sont divisées en deux poules de sept équipes, la Western-Pacific Conference et la Midwestern-East Conference.

Les premières équipes à entrer en compétition lors de la saison 1997 sont : Belmont Shore RFC, Chicago Lions, Dallas Harlequins RFC, Denver Barbarians RFC, Gentlemen of Aspen RFC, Kansas City Blues, Life University, New York Old Blue RFC, Old Puget Sound Beach RFC, Old Mission Beach Athletic Club RFC, Potomac Athletic Club RFC, San Francisco Golden Gate RFC et Washington RFC. Aspen remporte le premier championnat en battant les Old Blue 22 à 8 dans la finale qui est disputée au Balboa Stadium de San Diego[1]. La saison suivante, deux clubs supplémentaires entrent dans la compétition, le Boston R.C. et le Philadelphia Whitemarsh RFC. Les deux équipes rejoignent la conférence Est, et les Harlequins passent à la conférence Ouest. En 2001, la compétition est reconnue comme le premier championnat de rugby aux États-Unis - se séparant de la USA Rugby Division 1. La saison suivante, le championnat accueille deux nouvelles équipes, le New York Athletic Club, qui conquiert d'entrée par des moyens de promotion et la Hayward Rugby, qui a fusionné avec le New York Old Blue RFC.

La saison 2002 voit des changements majeurs dans le championnat, les formats « divisions Est et Ouest » étant dissous pour ne former qu'une compétition nationale. Le format revient à sa forme initiale en 2005. La Super League célèbre ses 10 ans de championnat en 2006, avec les OMBAC vainqueur des Belmont Shore sur le score de 36 à 33 lors de la finale qui se tient à Santa Clara. Il est annoncé après la saison 2006 que la Super League de rugby passe de 15 à 18 équipes pour la saison 2007. L'équipe de Santa Monica Rugby Club accepte l'invitation à rejoindre la Super League, tout comme les Boston Irish Wolfhounds, qui ont également terminé deuxièmes dans les divisions I et III en 2006[2]. Les Chicago Griffins rejoignent également l'élite pour remplacer les Kansas City Blues, qui sont auto-relégués en USA Rugby Division I.

Un événement majeur a lieu pendant la saison 2008, avec la diffusion en direct sur la chaîne ESPN Classic, de la finale entre le New York Athletic Club et Belmont Shore. C'est un match extrêmement dur, qui voit le New York Athletic Club l'emporter 31 à 28 lors de la mort subite. Le championnat 2009 compte 16 équipes réparties dans deux conférences. Philadelphie Whitemarsh, Washington RFC, et St. Louis Bombers RFC ne retournent pas à la compétition, tandis que l'équipe de Life University revient après une absence de six saisons. En raison de la crise économique en cours, avant la saison 2010, la Belmont Shore décide de concourir uniquement dans la division I de la Californie du sud. En réponse à cela, Santa Monica décide également de s'auto-reléguer. En raison de l'inégalité des conférences, Dallas est déplacé vers la conférence rouge (Ouest) et aucune autre équipe n'est ajoutée, portant le nombre à 14. En août 2010, les Boston Irish Wolfhounds s'auto-relègue également et engage deux équipes dans le USA Club Rugby Program. Pour la saison 2010, ils sont en compétition dans la Division I et Division II.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-après donne le palmarès du championnat des États-Unis depuis sa création en 1997.

US Super Rugby League

Année Lieu Vainqueur Score Finaliste
1997 San Diego (Californie) Aspen RFC 22 – 8 New York Old Blue
1998 Somerville (Massachusetts) Belmont Shore RFC 28 – 10 New York Old Blue
1999 Denver (Colorado) Denver Barbarians 22 – 18 Belmont Shore RFC
2000 San Diego (Californie) Life Running Eagles 43 – 21 Aspen RFC
2001 Rockford (Illinois) Aspen RFC 56 – 21 Old Mission Beach AC
2002 Aspen (Colorado) Aspen RFC 34 – 23 Belmont Shore RFC
2003 San Francisco (Californie) Belmont Shore RFC 23 – 15 Old Mission Beach AC
2004 Newport (Rhode Island) Belmont Shore RFC 24 – 21 San Francisco Golden Gate
2005 East Hartford (Connecticut) New York Athletic Club 23 – 19 Belmont Shore RFC
2006 Santa Clara (Californie) Old Mission Beach AC 36 – 33 Belmont Shore RFC
2007 San Diego (Californie) Belmont Shore RFC 27 – 21 Chicago Lions
2008 Glendale (Colorado) New York Athletic Club 31 – 28 (a.p.) Belmont Shore RFC
2009 Glendale (Colorado) San Francisco Golden Gate 23 – 13 Life Running Eagles
2010 San Francisco (Californie) New York Athletic Club 28 – 25 San Francisco Golden Gate
2011 Marietta (Géorgie) San Francisco Golden Gate 20 – 15[3] Life Running Eagles
2012 Seattle (Washington) New York Athletic Club 32 – 29 Old Puget Sound Beach

Elite Cup

Année Lieu Vainqueur Score Finaliste
2013 Glendale (Colorado) San Francisco Golden Gate 31 – 26 Life Running Eagles

Men's D1 Club Championship

Année Lieu Vainqueur Score Finaliste
...
2000 Aspen RFC 42 - 34 Hayward Rugby
2001 San Mateo RFC 22 - 10 N.Y.A.C.
2002 San Mateo RFC 37 - 3 Austin Blacks
2003 Boston Irish Wolfhounds 14 - 5 San Mateo RFC
2004 Boston Irish Wolfhounds 27 - 8 Austin Blacks
2005 Santa Monica Rugby Club 42 - 14 Back Bay RFC
2006 Santa Monica Rugby Club 57 - 19 Boston Irish Wolfhounds
2007 Hayward Rugby 30 - 16 Austin Blacks
2008 Life Running Eagles 15 - 14 Glendale Raptors
2009 Aspen RFC 25 - 10 Las Vegas Blackjacks
2010 Las Vegas Blackjacks 36 - 22 Belmont Shore RFC
2011 Glendale (Colorado) Glendale Raptors 20 – 15[4] Olympic Club Rugby
2012 Glendale (Colorado) Belmont Shore RFC 34 – 11 Glendale Raptors
2013 Madison (Wisconsin) Life Running Eagles 27 – 26 Old Puget Sound Beach
2014 Madison (Wisconsin) Life Running Eagles 39 – 7 New Orleans Rugby
2015 - - -

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Aspen clubs Old Blue for pro rugby crown », sur www.sfgate.com (consulté le 3 octobre 2014)
  2. (en) « Boston Irish Wolfhounds To Join USA Rugby Super League », sur www.planet-rugby.com (consulté le 31 août 2006)
  3. (en) « SFGG Holds On for Super League Title », sur www.rugbymag.com (consulté le 11 octobre 2012)
  4. (en) « MEN’S CLUB DIVISION I NATIONAL CHAMPIONSHIP: Glendale Raptors (20-15 over Olympic Club) », sur www.teamusa.org (consulté le 6 octobre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]