Rugby à XV féminin en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Toulouse Femina Sports.jpg

Le rugby féminin fit réellement de façon durable son apparition en France en 1965 (après quelques cas sporadiques en 1908 et 1924). L'Association française de rugby féminin (AFRF) le chapeauta du 25 octobre 1969 au 23 mai 1984 (siège à Toulouse), puis la FFRF (Fédération française de rugby féminin; siège à Bourg-en-Bresse). À partir de décembre 1989, la FFR prit le relais.

Le nombre de licenciées est en hausse constante depuis le début des années 2000 (+ 57 % entre 2003 et 2007).

  • Nombre de licenciées
Année Licenciées Clubs
1971 200
1989 500 20
2003 3 700
2004 4 000
2005 4 700
2006 5 350 120
2007 5 800 150

Le plus ancien club de France est celui des Violettes Bressanes de Bourg-en-Bresse, créé en 1966. Celui des Coquelicots de Tournus l'a été en 1967 et le Toulouse Fémina Sport en 1968. Des dirigeant(e)s de clubs pionniers se réunissent et créent l'Association Française de Rugby Féminin. Le premier championnat a eu lieu en 1971 et l'ASVEL Villeurbanne fut le premier champion.

Henri Fléchon (mort en 1986), qui développa le rugby féminin en France, fut le Président des Violettes Bressanes de 1974 à 1986, et Président de l'AFRF de 1975 à 1984. Il oeuvre pour la reconnaissance des féminines, établi des contacts avec la FFR et la hollande pour la première rencontre internationale en 1982. La France remporte la première Coupe d'Europe à Bourg en Bresse en 1988.

L’équipe de France a participé à toutes les éditions de la Coupe du monde féminine (deux fois troisième place en 2002 et 2006). Elle participe aussi régulièrement au Tournoi des six nations féminin, créé en 2001 et qu'elle a remporté trois fois pour autant de grands chelems (2002, 2004, 2005)[1].

Joueuses emblématiques[modifier | modifier le code]

Hier :

Puis :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]