Rugby à XV en Algérie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le rugby à XV est un sport mineur en Algérie. Les Algériens vouent une véritable passion pour le football, discipline dans laquelle ils ont évolué au plus haut niveau mondial pendant de nombreuses années. Internationalement, l'Algérie est particulièrement performante en athlétisme et en handball.

Il faut noter 2 périodes du rugby algérien : celle d'avant 1962, où ce sport était populaire, puis la période des années 1990/2000, où il renaît progressivement après une quasi-absence de la scène sportive pendant 35 ans.

Le rugby algérien se développe rapidement depuis peu. Outre le football, véritable passion nationale, il fait sans doute partie des autres disciplines les plus populaires.

L'équipe d'Algérie n'a jamais participé à la phase finale de Coupe du monde de rugby. Elle est considérée comme une équipe débutante, pas encore admise dans la troisième division selon le classement actuel établi par l'International Rugby Board.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le rugby à XV en Algérie est un sport qui connaît un intérêt croissant.

Durant la présence française en Algérie, le rugby à XV avait ses adeptes que ce soit à Guelma, à Oran, à Alger où à Annaba avec des clubs comme le Ridja, l’USMMC, l’AGVGA ou l’ES Guelma, Stade Oranais. Le rugby a connu ses moments de gloire sachant que plusieurs joueurs ont pu accomplir de belles carrières pour s’offrir des contrats professionnels à l’étranger, plus précisément en France. Mais la discipline a disparu après l’indépendance de l'Algérie et n’a pas pu se développer au-delà de la génération de 1960, faute de plusieurs éléments.

Le CCRA (Comité des Clubs de Rugby Algériens) a été mis sur pied pour relancer la discipline. L’absence d’infrastructures, de moyens et d’écoles, seules à même de garantir une relance et un développement de ce sport peuvent constituer un frein à toutes les initiatives, mais des actions ont déjà été entreprises et réhabilité.

Institution dirigeante[modifier | modifier le code]

Avant officialisation de la fédération algérienne de rugby, un comité qui rassemble tous les responsables des 12 clubs créés à ce jour, organise et gère ce sport.

Compétitions[modifier | modifier le code]

24 février 2007, Sélection algérienne-Sélection tunisienne 8-7

Aout 2007, Sélection algérienne-Agen 03-33

Septembre 2007, Sélection algérienne-Espoirs du stade français 21-17

Tournoi international a 7 Nancy et Tours

Premier au tournoi du Caire 2010 (Égypte, Mauritanie et Libye)

Septembre 2012, Sélection algérienne-Espoirs du stade toulousain 17-20

Popularité[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : équipe d'Algérie de rugby à XV.

L'équipe d'Algérie de rugby à XV réunit une sélection des meilleurs joueurs algériens de rugby à XV et débute sur la scène internationale le 27 février 2007. Elle n'apparaît pas dans le classement IRB des équipes nationales et n'a pas encore disputé de rencontre officielle.

Le premier match de l'équipe algérienne de rugby a eu lieu à Tunis, 24 février 2007. Pour sa première sortie, le 15 national a battu la Tunisie à Nabeul 8 à 7 avec un essai de Samir Khamouche jouant à Castres et une pénalité de Nadir Boukaloua jouant au Lyon OU à Lyon et ont réussi à s’imposer par 20 points à 17 face aux espoirs du Stade français au stade Villeneuve de la commune de Clichy-La Garenne, département des Hauts-de-Seine.

Le XV algérien est composé de joueurs issus du championnat de France, de jeunes espoirs pour la plupart encadrés par des anciens de l'élite. Dans un futur proche intégration de joueurs issus de la formation locale.

Le XV Algérien a rencontré à TOULOUSE au stade du TOEC, le 15 décembre 2012 en match amical, une formation espoir du Stade Toulousain, qui s'est soldé par une courte victoire de l'équipe toulousaine: 20-17.

Les joueurs Algériens, qui ne s'étaient entraînés ensemble que quelques jours auparavant, ont laissé quelque peu perplexe le Stade Toulousain dominé tout le long du match et plus particulièrement les vingt dernières minutes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]