Ruffian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacinto Vazquez montant Ruffian

Ruffian (17 avril 1972 – 7 juillet 1975) est une jument américaine considérée comme l'un des meilleurs chevaux de courses américaines au XXe siècle.

Carrière[modifier | modifier le code]

Née à Claiborne Farm dans le Kentucky, Ruffian a été élevée par Stuart S. Janney Jr. et Barbara Phipps Janney puis entrainée par Frank Y. Whiteley Jr dès ses débuts. Elle a reçu le surnom de "Reine des Pouliches" après s'être vue décerner le titre de Meilleure pouliche de 2 ans aux États-Unis en 1974, remporté la triple couronne des pouliches en 1975, et avoir été sacrée à titre posthume meilleure pouliche de 3 ans, la même année. Lucien Laurin, l'entraineur de Secretariat a déclaré à la presse qu'elle était "peut-être meilleure que Secretariat". Ruffian est resté invaincue en 10 courses sur des distances allant de 1000 à 2400 mètres, avec une marge moyenne de 8 longueurs sur ses adversaires en prenant la tête très tôt.

Sa onzième et dernière course se déroula à Belmont Park, le 6 juillet 1975. Elle devait affronter le lauréat du Kentucky Derby, Foolish Pleasure lors d'une course spécialement créée pour eux. Devant 50 000 spectateurs et 18 millions de téléspectateurs, Ruffian pris l'avantage comme à son habitude, mais se brisa les deux os sésamoïde de son antérieur droit. Son jockey, Jacinto Vasquez, eut beaucoup de mal à l'arrêter car la pouliche continuait malgré tout son effort. Immédiatement opérée durant trois heures, et après que l'anesthésie se fut estompée, la pouliche eut un réveil agité et brisa son plâtre, aggravant sa blessure, si bien que l'équipe médicale n'eut d'autre choix que de l'euthanasier. Ruffian, fut enterrée sur l'hippodrome de Belmont Park, le bout de son nez dirigé vers la ligne d'arrivée. Sa mort suscita une vive réaction du public et créa une polémique sur la santé des pur-sang, et l'influence de la consanguinité, notamment le sang de l'omniprésent Native Dancer.

Palmarès & récompenses[modifier | modifier le code]

En courses[modifier | modifier le code]

  • 11 courses, 10 victoires
  • Gains : $ 313 428
  • Victoires :
    • Astoria Stakes (1974)
    • Spinaway Stakes (1974)
    • Sorority Stakes (1974)
    • Acorn Stakes (1975)
    • Mother Goose Stakes (1975)
    • Coaching Club American Oaks (1975)
    • Filly Triple Crown (1975)

Honneurs[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

L'accident de Ruffian, s'il met l'accent sur l'influence de Native Dancer, le père de mère de la championne, il s'explique aussi par une fragilité des membres du côté de ses deux ascendants. Son père, Reniewer, fut un bon compétiteur à 4 ans, mais se blessa plusieurs fois. Quant à sa mère, elle souffrit également de diverses fractures.

Origines de Ruffian
Père
Reviewer
Bold Ruler Nasrullah Nearco
Mumtaz Begum
Miss Disco Discovery
Outdone
Broadway Hasty Road Roman
Traffic Court
Flitabout Challedon
Bird Flower
Mère
Shenanigans
Native Dancer Polynesian Unbreakable
Black Polly
Geisha Discovery
Miyako
Bold Irish Fighting Fox Sir Gallahad
Marguerite
Erin Transmute
Rosie O'Grady