Rue Béranger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
3e arrt
Rue Béranger
Vue depuis la rue Charles-François Dupuis
Vue depuis la rue Charles-François Dupuis
Situation
Arrondissement 3e
Quartier Enfants-Rouges
Début Place Olympe-de-Gouges
Fin Rue du Temple, n° 180
Morphologie
Longueur 271 m
Largeur 11,69 m
Historique
Création 1694 et 1696
Dénomination décret du 24 août 1864
Ancien(s) nom(s) Rue de Vendôme
Géocodification
Ville de Paris 0866
DGI 0871

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Béranger
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

48° 51′ 57″ N 2° 21′ 50″ E / 48.86578, 2.36375 ()

La rue Béranger est une rue du IIIe arrondissement de Paris, situé à l'extrémité nord du quartier du Marais, proche de la place de la République.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ouverture de la rue fut ordonnée par un arrêt du conseil du 23 novembre 1694[1].
À sa création, elle s'appelait rue Vendôme, en honneur de Philippe de Vendôme, grand prieur de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem qui occupait la Maison du Temple à proximité.
En 1864, elle est nommée Rue Béranger en l'honneur du chansonnier français Pierre-Jean de Béranger.
Il y a toujours le passage Vendôme qui relie la rue Béranger à la place de la République.

Sites remarquables[modifier | modifier le code]

Le numéro 5

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

(M) Ce site est desservi par la station de métro République.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Félix Lazare et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments (1re éd. 1844) (notice BnF no FRBNF32357628, lire en ligne), p. 663
  2. a, b, c et d Isabelle Dérens, Le Guide du Promeneur. 3e arrondissement, Parigramme,‎ 1995, 276 p. (ISBN 978-2-84096-024-9)
  3. Collège Pierre-Jean de Béranger, site de la mairie de Paris
  4. site du collège
  5. Jean-Marie Pérouse de Montclos (dir.), Le Guide du patrimoine. Paris, Paris, Hachette,‎ 1994, 608 p.
  6. Les deux Paris. les représentations de Paris dans la seconde moitié du XIXe siècle (page 148), par Jean-Pierre Arthur Bernard, éditeur Champ Vallon, 2001
  7. Honoré de Balzac, Illusions Perdues, Éditions Gallimard, coll. « La Pléiade / La Comédie Humaine, tome IV »,‎ 1977 (ISBN 978-2-07-010849-7)