Rue du Commerce (société)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis RueDuCommerce)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Rue du Commerce (Paris)

Rue du Commerce

alt=Description de l'image Logo RueDuCommerce.jpg.
Dates clés 1999 (création)
Personnages clés Albert Malaquin (PDG)
Gauthier Picquart (co-fondateur)
Patrick Jacquemin (co-fondateur)
Forme juridique Société anonyme
Slogan Ma rue, mes boutiques, mes envies
Siège social Drapeau de la France Saint-Ouen
Actionnaires Altarea Cogedim 100%
Activité E-commerce
Effectif ~ 370[1]
Site web rueducommerce.fr

Rue du Commerce est une entreprise française de grande distribution, un des leaders du secteur du e-commerce en France. Le site a été fondé en 1999 par Gauthier Picquart et Patrick Jacquemin. Initiialement spécialisée dans les produits informatiques et électroniques, la société a depuis élargi son offre et propose plus de 3 millions de produits à la vente dans les univers de l’équipement de la maison et de la personne (maison, jardin, bricolage et mode). Rue du Commerce exerce ses activités uniquement sur Internet (« pure player ») et se situe en concurrence directe avec les revendeurs traditionnels.

La société est représentée en France, en Belgique et au Luxembourg. Elle compte plus de 2 millions de clients en France et a réalisé un chiffre d'affaires de 225 millions d'euros au cours de l'exercice clos le 31 mars 2006[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Rue du Commerce SA a été cofondée en août 1999 par Gauthier Picquart et Patrick Jacquemin. Pour créer Rue du Commerce, les cofondateurs s’inspirent d’Amazon et un peu plus tard d’eBay (pour un système d’enchères d’articles d’occasion abandonné moins d’un an après). L’entreprise commence avec un effectif de cinq personnes.

En juin 2006, le SAV obtient la certification ISO 9001-2000, et devient le premier site internet français à obtenir ce label[3].

En juillet 2006, Rue du Commerce se lance sur le marché espagnol en ouvrant le site AvenidaDelComercio.

En juin 2007, Rue du Commerce présente des résultats 2006 bénéficiaires et annonce au marché la mise en place prochaine d'un concept de Galerie Marchande, qui rejoint la ligne de la nouvelle stratégie dévoilée début 2007, qui veut que le site devienne média-distributeur. La galerie marchande prévoit de créer 6 nouveaux onglets : électroménager, mode, beauté, maison, fourniture de bureau, jouets-jeux, voyage. Ce concept inédit consiste à fédérer des milliers de sites internet spécialisés dans des domaines variés en utilisant la popularité de Rue du Commerce. Le slogan se change avec l'actualité et devient : "un point c'est tout", en rapport avec internet et en agrandissant les offres de rueducommerce.com qui ne s'étend plus que sur le High-Tech.

En juin 2008, Rue du Commerce lance une campagne de publicité d'envergure sur de nombreux médias (télévision, affichage, Internet) avec le slogan « C'est ça le commerce », avec en fer de lance les offres à 1€ associant un produit de valeur (500 différents) à un - ou deux - abonnements de téléphonie mobile. Cette communication de rupture a porté la notoriété de l'enseigne au niveau des grands distributeurs. Les offres à 1€ ont pris fin le 31 Mai 2013.

En mars 2009, Rue du Commerce rachète ses concurrents Top Achat[4], Clust et alapage à France Telecom E-Commerce.

En 2012, Rue du Commerce est racheté par le groupe Altarea Cogedim, gestionnaire de 45 centres commerciaux en France, en Italie et en Espagne[5]. Le groupe entend créer des passerelles entre le e-commerce et le commerce physique et inventer de nouveaux formats de commerce.

Aujourd’hui, le personnel de l’entreprise est d’environ 300 personnes basées sur deux sites : le siège à Saint-Ouen et le service après-vente à Saint-Quentin-Fallavier.

Stratégie de l’entreprise[modifier | modifier le code]

L’entreprise indique sur ses communiqués de presse : être le leader sur le marché de la vente en ligne en France de matériel informatique et électronique[réf. souhaitée].

Rue du Commerce développe en 2001 l’association NetEcho avec trois partenaires que sont Houra.fr, ChateauOnline.com et TravelPrice.fr afin de rassurer leurs clients respectifs et de les sensibiliser aux précautions à prendre sur Internet pour se protéger des fraudes[6].

Données relatives[modifier | modifier le code]

  • 12e site de e-commerce en France[7]
  • 10 920 378 actions en bourse

La société a été introduite en octobre 2005 à la bourse de Paris[8] au cours de 16 euros par action[9].

Évolution du chiffre d'affaires[modifier | modifier le code]

En millions d'euros :

  • 2000 : 3
  • 2001 : 15
  • 2002 : 22
  • 2003 : 45
  • 2004 : 109
  • 2005 : 179
  • 2006 : 229
  • 2007 : 269
  • 2008 : 309
  • 2009 : 339
  • 2013 : 430

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

DVD 
Amazon, Fnac, PriceMinisteretc.
High tech 
Amazon, PriceMinister, Cdiscount, Fnac, GrosBill, Pixmaniaetc.
Image & Son et Informatique 
Boulanger, Darty, Fnac, LDLC.cometc.

Lien externe[modifier | modifier le code]