Rudy Méliczek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rudy Méliczek est un écrivain, réalisateur, infographiste et blogeur français. Il est né le 9 avril 1971 à Paris. Ses articles et ouvrages sont signés de son pseudonyme Pierre Adonis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière audiovisuelle dès l’âge de quatorze ans en tant qu'animateur de radio bénévole dans plusieurs radios privées. Cette passion l’emmène à rentrer à Radio France en 1991. Cet autodidacte, passionné d'écriture, d'art et de psychanalyse, aime comme il dit, "ressentir les personnalités complexes des humains, grâce aux portes qu'ils laissent souvent volontairement ou involontairement entrouvertes".

Il collabore régulièrement avec les diverses entités qui composent la Maison de la Radio, les Locales de France Bleu, France Culture et France Inter. Il réalise en 2001 un documentaire radiophonique associant interviews et musique classique sur les attentats survenus à New York sur les tours du World Trade Center. Sa réalisation reçoit les félicitations de l’Ambassade des États-Unis ainsi que de la mairie de New York.

Ses nombreuse émissions de radio l’emmène à interviewer d’une manière qui lui est propre de nombreuses personnalités, politiques, religieuses, de l’art, des médias, du cinéma, du Théâtre, (Yann Tiersen, Yolande Moreau, François Morel, Gérard Jugnot, Kad Merad, l'Abbé Pierre, Bob Swaim et bien d’autres).

À la fin des années 1990, il se voit proposer l'animation d'une émission de radio Toute la musique que j'aime, avec Jean-Louis Foulquier, le créateur des Francofolies de La Rochelle.

Parallèlement à Radio France, il collabore pour des entreprises de production audiovisuelles à la réalisation de documentaires, (films institutionnels et pour la télévision). Il participe également à des stages de formation proposés par différentes écoles de journalisme et intervient en universités et lycées pour sa passion de l'écriture et sa vision de communicant.

Son attachement à l’image, au non-conformisme vidéo et aux nouvelles technologies l’emmène à réaliser plusieurs court-métrages, dont un avec la caméra d'un téléphone portable. Son particularisme créatif fait qu’il se voit récompensé en janvier 2008 des mains du réalisateur de documentaires et long-métrages Jan Kounen, du Prix du Meilleur Film Mobile à l’unanimité du Jury pour sa réalisation Conscience Eyes[1]. Il est en sélection officielle de ce même festival en 2009 pour son film Kiss Mind dont Claude Lelouch était le Président du Jury.

Sa passion de l'humain, ses expériences, ses vécus, sa personnalité artistique, font de lui un passionné de peinture et d'écriture.

Il signe un ouvrage sorti le 14 mai 2014 aux éditions Édilivre sur les Nouveaux comportements de séduction liés à Internet, aux sites de rencontres, au Web 2.0, ouvrage comprenant de nombreux témoignages d'anonymes, femmes, hommes, couples, de tous âges, de toutes sexualités et de pays, mais aussi de personnalités, psychanalystes, sociologues, médecins, philosophes, sexologues, responsables de sites de rencontres, femmes et hommes de média, dont l'animatrice de radio Brigitte Lahaie. L'on y retrouve également des sondages exclusifs ainsi qu'un lexique coquin. Hétérosexualité, homosexualité, handicap, addiction, libertinage, plaisirs, cet ouvrage est déjà considéré comme étant la Bible du lâcher-prise en matière de témoignages sur les sexualités, quelles qu'elles soient.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Recueil de témoignages

En Quête d'un Hédoniste, Femmes 2.0, la Fin du Virtuel, la Faim du Réel, Édilivre, 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel du Prix du meilleur Film Mobile Blueberry

Liens externes[modifier | modifier le code]