Rudolf von Eschwege

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rudolf von Eschwege
Image illustrative de l'article Rudolf von Eschwege

Surnom Le Richthofen des Balkans, Rudi, l'Aigle de la mer Égée
Naissance
Bad Homburg vor der Höhe, Allemagne
Décès (à 22 ans)
Orljak (en), Macédoine grecque
Mort au combat
Origine Allemand
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Arme Cavalerie, aviation
Grade Lieutenant
Années de service 19111918
Conflits Première Guerre mondiale
Faits d'armes 20 victoires homologuées
Distinctions Ordre de la maison royale Hohenzollern
Croix de fer
Pour le Mérite

Rudolf von Eschwege, né le , mort au combat le , était un as de la Première Guerre mondiale qui s'illustra sur le front de Macédoine.

Formation[modifier | modifier le code]

Il fit ses études secondaires à Fribourg-en-Brisgau et devint orphelin jeune. Il les compléta dans une école militaire.

Militaire[modifier | modifier le code]

À dix-neuf ans, lorsque la Première Guerre mondiale éclate il combat trois mois dans la cavalerie sur le front de l'ouest avant d'être versé dans l'aviation. En février 1915 il commence son entrainement, s'écrase plusieurs fois et est breveté puis affecté dans la Flieger-Abteilung 36, une unité de reconnaissance en juillet 1915. En juillet 1916 il passe sur Fokker Eindekker en tant qu'escorte, puis il passe officier et est affecté sur le front macédonien à la F.A 66, une autre unité de reconnaissance.

En Macédoine[modifier | modifier le code]

Sa première victoire est contre un Farman le 25 octobre 1916, elle ne fut pas confirmée car l'unité bulgare qui était là fut transférée[1]. Il a deux autres victoires en novembre, les 17 et 29, ce qui lui vaut le surnom d' aigle de la mer Égée[2]. Il passe sur Albatros D.III, un avion de chasse mi-1917 et souffre de malaria en septembre. Il s'attaque régulièrement aux ballons d'observation des Alliés, le 21 novembre il s'en prend à un ballon d'observation qui est en haute altitude (plus de 800 m) et commence à le mitrailler, mais celui-ci est un leurre et transporte 250 kg d'explosifs. La charge commandée depuis le sol par câble ne lui laisse aucune chance, il reçoit, à titre posthume la médaille Pour le Mérite.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jon Guttman, Balloon-Busting Aces of World War 1., Osprey Publishing, 2005 (ISBN 9781841768779)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :