Rudolf Leopold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autoportrait avec des fruits de lampions d'Egon Schiele en 1912

Rudolf Leopold, né à Vienne le 1er mars 1925 et mort dans cette même ville le 29 juin 2010, est un collectionneur d'art autrichien.

Sa collection de plus de 5 000 œuvres a été achetée par l'État autrichien afin de créer le Leopold Museum, duquel il a été le directeur. Le Leopold Museum est installé dans le MuseumsQuartier à Vienne.

Ophtalmologiste de profession, Rudolf Leopold commence à collectionner les œuvres d'art au milieu des années 1950, avec une préférence particulière pour les travaux d'Egon Schiele, dont les œuvres sont disponibles à peu de frais à l'époque. Il devient ainsi le spécialiste reconnu de ce peintre, conseillant plusieurs grandes institutions et publiant en 1972 une monographie de l'artiste[1].

Il collectionne également des tableaux de Gustav Klimt, Oskar Kokoschka.

Musée Leopold[modifier | modifier le code]

Il crée une fondation privée en 1994, qui construit un bâtiment à Vienne en 2001, pour abriter sa collection, constituant le musée Leopold actuel.

Ce site rassemble la plus grande collection d'Egon Schiele au monde[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Smola F, Rudolf Leopold, réinventeur des avant-gardes autrichiennes, Dossier de l'art no 191, décembre 2011, p. 84-87