Rudolf Kohlrausch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rudolf Kohlrausch (gravure d'après photographie - 1886)

Rudolf Hermann Arndt Kohlrausch (Göttingen, 6 novembre 1809 - Erlangen, 8 mars 1858) fut un physicien allemand, professeur à l’Université de Marbourg et à l’Université d'Erlangen. C’était le fils du pédagogue Heinrich Friedrich Theodor Kohlrausch (1780-1867) et le père du physicien Friedrich Wilhelm Georg Kohlrausch (1840-1910).

En 1854 Kohlrausch introduisit la notion de relaxation et utilisa la fonction exponentielle étirée (ou fonction de Kohlrausch-Williams-Watts) pour expliquer les phénomènes de relaxation de la bouteille de Leyde.

En 1857 avec Wilhelm Weber (1804-1891), il montra que le rapport des unités électrostatiques et électromagnétiques étaient équivalent à une vitesse dont la valeur était proche de la célérité de la lumière telle qu'on la connaissait à l'époque. Cette découverte conduisit à la conjecture de Maxwell selon laquelle la lumière est une onde électromagnétique. La première utilisation de la lettre "c" pour noter la célérité de la lumière se trouve dans un article de Kohlrausch et Weber de 1856.

Rudolf Kohlrausch est le grand-père du juriste Eduard Kohlrausch (1874, Darmstadt - 1948, Berlin).

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Kohlrausch