Rudolf Erich Raspe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rudolf Erich Raspe

Rudolf Erich Raspe (1736-1794) est un écrivain et scientifique allemand.

Né à Hanovre, il professa l'archéologie à Cassel et devint inspecteur du cabinet des antiquités et médailles du landgrave de Hesse-Cassel. Mais, ayant commis des soustractions dans ce cabinet pour subvenir à ses dépenses, il fut obligé de s'enfuir en Angleterre.

On a de lui :

  • Les Aventures du baron de Münchhausen, sous le titre de Baron Münchhausen's Narrative of his marvellous Travels and Campaigns in Russia, 1785
  • une édition des Œuvres philosophiques latines et françaises de Leibniz, contenant les Nouveaux Essais sur L'entendement humain, Leipsig, 1765 ;
  • un Voyage en Angleterre, envisagée sous le rapport des manufactures, des arts et de l'induslrie, 1785;
  • le Catalogue d'une collection de pierres gravées, tirées des plus beaux cabinets de l'Europe (en anglais et en français), Londres, 1791.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Rudolf Erich Raspe » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)

Munchausen-Library / Münchhausen-Bibliothek [1]