Royaume d'Haïti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Royaume d'Haïti

Wayòm Ayiti Créole haïtien

18111820

Drapeau
Informations générales
Statut Monarchie
Capitale Cap-Haïtien
Langue Français, Créole haïtien
Religion Catholicisme
Histoire et événements
28 mars 1811 établissement
8 octobre 1820 réunion avec la République d'Haïti

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le Royaume d'Haïti est une monarchie établie en 1811 par Henri Christophe, président de l'État d'Haïti qui occupe alors la partie nord du pays. Christophe s'autoproclame roi Henri Ier, devenant le deuxième monarque d'Haïti (après Jean-Jacques Dessalines).

Pendant son règne, il fait bâtir six châteaux et huit palais, parmi lesquels seulement deux existent toujours (le Palais Sans-Souci et la Citadelle La Ferrière). Henri Ier crée aussi un système féodal comprenant une nouvelle noblesse pour son royaume : quatre princes, huit ducs, 22 comtes, 37 barones et 14 chevaliers[1]'[2].

Après une attaque cérébrale et une insurrection populaire, Henri Ier se suicide le 8 octobre 1820. Son fils et héritier, Victor Henry, est tué le 18 octobre suivant par les révolutionnaires. Ils sont tous deux enterrés au Palais Sans-Souci. Après la mort de Christophe, le royaume d'Haïti est réunifié avec le sud pour former une nouvelle République, avec Jean-Pierre Boyer comme président.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Armorial général du royaume d'Haïti, 1re partie
  2. (fr) Armorial général du royaume d'Haïti, 2e partie

Liens externes[modifier | modifier le code]