Royaume d'Ava

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Royaume d'Ava
အင်းဝခေတ် (my)

13641527

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

L'Asie du Sud-Est en 1400
Rose pâle : Royaume d'Ava
Saumon : Royaume d'Hanthawaddy
Rose violacé : Lanna
Orange : Royaume de Sukhothaï
Violet : Royaume d'Ayutthaya
Vert foncé : Lan Xang
Bleu : Dai Viet
Rouge : Empire khmer
Jaune : Champa

Informations générales
Capitale Ava
Histoire et événements
1364 Union des royaumes de Pinya et de Sagaing
1385-1424 Guerre de Quarante ans contre le royaume d'Hanthawaddy
1527 Destruction du royaume par les Shans
Rois
(1er) 1364-1367 Thadominbya
(Der) 1501-1527 Shwenankyawshin

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Ruines d'Ava (2009)

Le nom « Royaume d'Ava » a été utilisé par les occidentaux pour désigner les royaumes birmans qui se sont succédé en Birmanie (Myanmar) du XIVe au XIXe siècle : ceux-ci eurent souvent (mais pas exclusivement) la ville d'Ava comme capitale.

Le Royaume d'Ava proprement dit est le premier d'entre eux, fondé en Haute-Birmanie en 1364 et abattu par les Shans en 1527.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une période d'instabilité avait suivi la chute du Royaume de Pagan devant les mongols en 1287. En Birmanie centrale étaient apparus plusieurs petits états, dont le royaume de Pinya en 1312 et celui de Sagaing en 1315. Tous deux furent détruits par les Shans en 1364. Lorsque le roi birman Thadominbya décida la même année de fonder sa nouvelle capitale, il choisit un site moins vulnérable que ne l'avaient été Pinya et Sagaing : une île artificielle créée sur la rive orientale de l'Irrawaddy en creusant un canal entre ce fleuve et son affluent la Myitnge[1].

Le Royaume d'Ava rétablit la puissance birmane, revitalisa la culture du Royaume de Pagan et ouvrit une période faste de la littérature birmane. Il essaya en vain de reconstituer le royaume de Pagan et de s'ouvrir un accès à la mer aux dépens des Môns du Royaume d'Hanthawaddy au cours de la Guerre de Quarante ans (1385–1424). Manquant de frontières faciles à défendre, il fut perpétuellement en guerre avec les Shans dans l'Est et à la frontière avec le Yunnan actuel. Les Shans lancèrent de nombreux raids contre la capitale, qui envoya de nombreuses expéditions contre les principautés du nord comme Mong Mao. La dynastie Ming essaya à plusieurs reprises de mettre un terme à ces affrontements par la diplomatie. Le Royaume d'Ava fut même impliqué dans des guerres entre thaïs et chinois au Yunnan entre 1436 et 1449.

En 1527, une coalition de princes Shans menée par Sawlon, saopha de Mohnyin, prit Ava, ce qui mit un terme à la dynastie. De nombreux birmans se réfugièrent à Taungû, où ils participèrent à l'essor de la dynastie Taungû et à la création du Second Empire birman.

Liste des souverains (1364–1555)[modifier | modifier le code]

Cette liste comporte des souverains Birmans, puis Shans à partir de 1527. En 1555, Ava fut reprise par le roi birman Bayinnaung.
Nom Dates de règne Relation Notes
Thadominbya 1364-1367 fondateur
Swasawke 1367-1400 descendait à la fois de la dynastie de Pagan et des Shans
Tarabya 1400 fils
Minkhaung I 1400-1422 fils de Swasawke
Thihathu 1422-1425 fils assassiné
Minhlange 1425 fils assassiné
Kale Kyetaungnyo 1425-1426 oncle
Mohnyin Thado 1426-1439
Minyekyawswa 1439-1442 fils
Narapati 1442-1468 frère
Thihathura I 1468-1480 fils
Minkhaung II 1480-1501 fils
Shwenankyawshin 1501-1527 fils dernier roi birman
Thohanbwa 1527-1542 début de la domination Shan
Hkonmaing 1542-1545 prince de Thibaw
Mobye Narapati 1545-1551 fils prince de Mobye (Mong Pai)
Sithu Kyawhtin 1551-1555 frère de Thohanbwa prince de Salin

Références[modifier | modifier le code]

  1. « The Post Pagan Period - Ava by Dr. Richard M. Cooler, Northern Illinois University »

Voir aussi[modifier | modifier le code]