Royaume Kuba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article connexe : Kubas.
Masque mulwalwa, du XIXe siècle

Le Royaume Kuba, ou la confédération Kuba, est une entité étatique et politique, regroupant près de 20 peuples bantous, qui se développa à partir de différents États bantous (notamment les Luba, les Leele, les Pende, les Dengese et les Wongo).

Le royaume se situe dans le Zaïre (RDC - Congo), Kasaï-Occidental et le Sankourou.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Ba-Kuba ont réuni le royaume durant le XVIIe siècle. La légende raconte que c'est leur héros "Woot" qui est fondateur du Royaume. Il se réincarne dans le corps de ses souverains successeurs. Il est censé vivre 121 ans[1].

Vers 1630, le roi Shyaam a Mboul a Ngoong[2] rapporte du Bas-Congo la culture du maïs, du manioc, des haricots et du tabac, le tissage, la broderie, de nouveaux styles de forge et de sculpture sur bois[3].

Le 93 e souverain "Shamba Bolongolongo" apprit les techniques de tissages raphia et la sculpture sur bois avec les peuples voisins avant son accès au trône. Il transmit son art à son peuple et demanda à un artiste renommé de faire une statue de lui pour qu'on se souvint de lui et de ses lois[4]. La statue (XVIIIe siècle) est considérée comme la première de l'art Kuba.

Le Roi Kata Mbula (109e, début XIXe siècle) : statue au Musée royal de l'Afrique centrale.

Le Roi Mikopé Mbula : 110e Roi. Ses statues évoquent sa majesté Royale mais pas une représentation exacte de son image.

Art[modifier | modifier le code]

Leo Frobenius dit sur ces peuples congolais : « Civilisés jusqu'à la moelle des os ! »[4]. Ici le moindre objet, même banal, porte la marque de l'exigence artistique commune et révèle une intention raffinée...

L'art Kuba est d'abord un art royal et aristocratique. L'art est sous forme de statues, peignes, porte rasoirs, boites à fard stylisé, coupe céphalomorphes, masque de danse, étoffes tissées en fibre raphia et brodées.

On trouve différents objets d'art du royaume Kuba dans les musées occidentaux comme :

Notes & sources[modifier | modifier le code]

  1. E.Torday & T.A.Joyce -"Notes Ethnographiques sur des Populations Habitant les Bassins du Kasaï et Kwango Oriental", 1922 (Annales du Musée du Congo Belge)
  2. Shyaam aMbul aNgoong
  3. Hubert Deschamps, L'Afrique noire précoloniale, Presses universitaires de France,‎ 1976 (lire en ligne)
  4. a et b Dictionnaire des arts et des artistes

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jan Vansina, The Children of Woot: A History of the Kuba Peoples, 1978 (Univ of Wisconsin Press)
  • (en) Rebecca Luechak -"Kuba (Heritage Library of African Peoples Central Africa)", 1997 (Rosen Publishing)

Liens externes[modifier | modifier le code]