Royal Veterinary College

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Royal Veterinary College
Image illustrative de l'article Royal Veterinary College
Devise Venienti Occurrite Morbo (affronter la maladie à son origine)
Nom original Veterinary College of London
Informations
Fondation 1791
Type école vétérinaire publique
Régime linguistique anglais
Localisation
Coordonnées 51° 32′ 12″ N 0° 08′ 02″ O / 51.5368, -0.134 ()51° 32′ 12″ Nord 0° 08′ 02″ Ouest / 51.5368, -0.134 ()  
Ville Londres et North Mymms (en) (Hertfordshire)
Pays
État Royaume-Uni
Direction
Directeur Stuart Reid
Chancelier Princesse Anne, (Université de Londres)
Chiffres clés
Étudiants 2006[1]
Undergraduates 1493[1]
Postgraduates 513[1]
Divers
Affiliation Université de Londres
Site web www.rvc.ac.uk/

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Red pog.svg

Le Royal Veterinary College (RVC) est une école vétérinaire de Londres fédérée à l'Université de Londres. Il a été fondé en 1791 et a rejoint l'université de Londres en 1949. C'est la plus ancienne des sept écoles vétérinaires du Royaume-Uni[2].

Le RVC est un des United Hospitals (en) (les écoles de médecine de Londres).

Histoire[modifier | modifier le code]

Dix-huitième siècle[modifier | modifier le code]

Le Veterinary College of London a été fondé en 1791 par un groupe mené par Granville Penn (en), un petit-fils de William Penn, après la fondation de la première école vétérinaire d'Europe à Lyon en 1762 (la future École nationale vétérinaire de Lyon). Les promoteurs souhaitaient un site à la fois proche de Londres et suffisamment éloigné pour diminuer les tentations offertes aux étudiants. Earl Camden (en) cherchait alors à développer les terrains qu'il possédait au nord de la ville, et il répondit à l'annonce passée par l'école dans la presse en proposant de lui en vendre une partie. L'endroit était encore à la campagne, mais dès le début du XIXe siècle il s'urbanisa de toutes parts, devenant l'actuelle Camden Town.

Le premier bâtiment du College (gravure de 1804).

Charles Benoit Vial de St Bel, de l'école vétérinaire de Lyon, fut nommé principal du nouvel établissement. Les premiers étudiants, au nombre de quatre, commencèrent leur formation en 1792, et le premier cheval fut admis pour être traité en 1793. St Bel mourut plus tard dans l'année et fut remplacé par Edward Coleman (en), qui resta six ans à sa tête et en établit la réputation. Delabere Pritchett Blaine (en) et Bracy Clark (en) firent partie des premiers étudiants. Durant ses premières années, l'établissement était surtout consacré aux chevaux, mais d'autres animaux y ont progressivement été traités. Le bâtiment originel était un rectangle de style néoclassique, et il y avait un paddock de l'autre côté de Royal College Street (en), plus tard vendu pour construire des logements.

John Shipp a été le premier élève de l'école à rejoindre les rangs de l'armée britannique (précisément le 11th Light Dragoons) à titre de chirurgien vétérinaire le 25 juin 1796.

Dix-neuvième siècle[modifier | modifier le code]

L'école a bénéficié pour la première fois du patronage royal dans les années 1820, sous George IV. Elle a reçu une charte royale en 1844.

En 1865, James Beart Simonds, professeur au RVC, a été le premier Chef inspecteur et conseiller vétérinaire nommé au Conseil privé, particulièrement pour s'occuper de la question de la peste bovine.

En 1875, l'école a reçu une nouvelle charte royale sous le nom de Royal Veterinary College ; il reste la seule école vétérinaire du pays à disposer de sa propre charte royale.

En 1879 a été créée la Cheap Practice Clinic, plus tard connue sous le nom de Poor People's Out-Patients Clinic. Comme elle accueillait des patients extérieurs, certains vétérinaires s'inquiétèrent de cette concurrence, mais l'école répondit que les pauvres ne pouvaient pas s'offrir leurs soins : leurs animaux ne pourraient donc être traités si la clinique devait fermer.

Le RVC a fêté son centenaire en 1891, année où a été fondée son union des étudiants. En 1895, il a acquis son premier appareil à rayons X.

Vingtième siècle[modifier | modifier le code]

En 1907, les box des chevaux ont subi une importante rénovation, chaque donateur recevant un bouclier commémoratif cloué sur leur porte.

En 1924 a été construit l'institut de recherche en pathologie animale, dirigé par le professeur John McFadyean.

De nombreuses extensions ajoutées au bâtiment de Camden Town au cours des années sont devenues obsolètes : en 1927 elles ont été officiellement déclarées dangereuses. Un appel de fonds pour la reconstruction complète du RVC a été lancé par le nouveau principal, Sir Frederick Hobday.

L'hôpital pour animaux Beaumont a ouvert en 1932.

Les nouveaux bâtiments ont été inaugurés par le roi George VI en novembre 1937[3].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'école a été évacuée à Streatley, dans le Berkshire, l'hôpital Beaumont restant ouvert à Camden.

En 1949, le RVC a rejoint l'Université de Londres.

En 1958, le campus rural de Hawkshead, dans l'Hertfordshire, a été inauguré par la reine Élisabeth II.

Dans les années 1980, la Reine mère a lancé l’Animal Care Trust et inauguré son hôpital pour petits animaux à Hawkshead. La princesse Anne, chancelière de l'Université de Londres, a inauguré la section chirurgie du Sefton Equine Referral Hospital.

Les fêtes du bicentenaire ont eu lieu en 1991. Le squelette du fameux cheval de course « Eclipse » disséqué en 1789 par St. Bel, redevenu propriété du RVC, a été installé pour être exposé dans le musée de Hawkshead.

Vingt-et-unième siècle[modifier | modifier le code]

Le London Bioscience Innovation Centre (en) a été ouvert en 2001.

Le centre de ressources (Eclipse Building) a été inauguré par la reine à Hawkshead en octobre 2003 et le centre clinique pour gros animaux par le prince Philip le même mois.

En 2005 la duchesse de Cornwall a visité le campus de Hawkshead à titre de nouvelle marraine du Royal Veterinary College Animal Care Trust.

La princesse Anne a inauguré le LIVE Centre à Hawkshead en février 2007.

Stuart Reid a été nommé directeur du RVC à la fin 2010[4].

Campus[modifier | modifier le code]

Façade du campus de Camden.

Le RVC possède deux campus :

Enseignements[modifier | modifier le code]

Recherche[modifier | modifier le code]

Services cliniques[modifier | modifier le code]

Le RVC gère trois hôpitaux pour animaux et trois centres de premiers soins, tous à Londres et dans le Hertfordshire. Ces hôpitaux traitent plus de 20 000 patients par an[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Table 0a - All students by institution, mode of study, level of study, gender and domicile 2008/09 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Higher Education Statistics Agency online statistics
  2. « Elephant, giraffe, crocodile and whale to be dissected for new Channel 4 show », The Telegraph,‎ 25 mars 2009 (lire en ligne)
  3. « {{{1}}} »
  4. Royal Veterinary College (RVC) staff: Stuart Reid. RVC (2011-09-08). Retrieved on 2013-07-17.
  5. « Clinical Services Division », About the RVC, Royal Veterinary College

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :