Royal Philatelic Society London

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le siège londonien de la RPSL au 41 Devonshire Place.

La Royal Philatelic Society London (RPSL, « société philatélique royale de Londres ») est une association philatélique britannique fondée en 1869. Son but est de promouvoir et de contribuer au développement des études philatéliques.

Historique et activités[modifier | modifier le code]

Créée sous le nom de Philatelic Society, London (PSL), elle est liée à la famille royale par deux princes collectionneurs. En 1890, Alfred, duc d'Édimbourg est nommé président honoraire de la société en 1890[1]. En mars 1893, son neveu George, duc d'York est élu vice-président honoraire à vie avant d'en devenir président exécutif de 1896 à 1910, date de son avènement sous le nom de George V[1]. En 1906, le père de George, le roi Édouard VII accorde le titre de « royale » à la société[2].

Depuis l'avènement de George V, chaque souverain britannique patronne la RPSL qui peut utiliser leurs armoiries depuis 1924 et emprunter des pièces de la Collection philatélique royale pour organiser ou participer à des expositions philatéliques de prestige[2].

Parmi les membres, des « compagnons » (Fellows) sont choisis par cooptation.

La RPSL publie un journal, The London Philatelist, publie des ouvrages spécialisés et propose des services d'expertise. Elle a surtout la charge d'entretenir une importante bibliothèque philatélique.

Depuis 1914, pour récompenser les contributions à la philatélie les plus importantes et originales ayant été publiées, elle remet la Crawford Medal, du nom d'un de ses présidents James Ludovic Lindsay, 26e comte de Crawford, qui constitua une importante bibliothèque dont hérita la British Library[3].

Présidents[modifier | modifier le code]

  • Kenneth Macdonald Beaumont : 1953-1956[8].
  • William Ewart Ebenezer Gerrish : 1956-1961[13].
  • Henry Robert Holmes : 1961-1964[9].
  • Benjamin John Legge Rogers-Tillstone : 1964-1967[14].
  • William Augustus Townsend : 1969[15].
  • Ronald Albert George Lee : 1975-1977[16].
  • Ron Butler : 1978-[17]...

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Historique de la Collection philatélique royale sur le site officiel de la Monarchie britannique.
  2. a et b Historique sur le site officiel de la RPSL.
  3. a et b D'après la fiche de Crawford, intégré à l'American Philatelic Society Hall of Fame en 1941.
  4. Note biographique dans l'index « Who was Who? » (« qui fut qui ? ») sur le site du British Philatelic Trust, page consultée le 17 août 2007.
  5. Note biographique dans l'index « Who was Who? » sur le site du British Philatelic Trust, page consultée le 17 août 2007.
  6. Note biographique dans l'index « Who was Who? » sur le site du British Philatelic Trust, page consultée le 17 août 2007.
  7. Arthur Ronald Butler, « The Roll and the 'Fathers of Philately' », chapitre 2 de The Roll of Distinguished Philatelists, The British Philatelic Federation Limited, 1990, page 14.
  8. a, b, c et d Note biographique dans l'index « Who was Who? » sur le site du British Philatelic Trust, page consultée le 17 août 2007.
  9. a et b Note biographique dans l'index « Who was Who? » sur le site du British Philatelic Trust, page consultée le 17 août 2007.
  10. Note biographique dans l'index « Who was Who? » sur le site du British Philatelic Trust, page consultée le 17 août 2007.
  11. a et b Fiche sur Wilson, intégré à l'American Philatelic Society Hall of Fame en 1976.
  12. Note biographique dans l'index « Who was Who? » sur le site du British Philatelic Trust, page consultée le 17 août 2007.
  13. Note biographique dans l'index « Who was Who? » sur le site du British Philatelic Trust, page consultée le 17 août 2007.
  14. Note biographique dans l'index « Who was Who? » sur le site du British Philatelic Trust, page consultée le 17 août 2007.
  15. Note biographique dans l'index « Who was Who? » sur le site du British Philatelic Trust, page consultée le 17 août 2007.
  16. Note biographique dans l'index « Who was Who? » sur le site du British Philatelic Trust, page consultée le 17 août 2007.
  17. Présentation de la vente des collections Butler, Spink, 2004, page consultée le 11 mai 2008.
  18. Francis Kiddle, « Obituary: Sir John Marriott », The Independent, 17 juillet 2001.
  19. Nécrologie publiée dans Gibbons Stamp Monthly, mai 2008, page 20.
  20. Nicholas Courtney, The Queen's Stamps, 2004, page 302.

Lien externe[modifier | modifier le code]