Rowley Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rowley Thomas

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance 11 juillet 1864
à Henllan Amgoed (Pays de Galles)
Décès 21 janvier 1949 (84 ans)
à Whitland (Pays de Galles)
Surnom Rowley
Position avant
Carrière en junior
Période Équipe  
????-???? Llandovery College
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
????-1885
1885-1991
1891-????
UC Hospital
London Welsh
Llanelli RFC
? (?)
 ? (?)
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1889-1892 Drapeau : Pays de Galles Galles 7 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Rowland Lewis Thomas, né le 11 juillet 1864 à Henllan Amgoed et mort le 21 janvier 1949 à Whitland, est un joueur de rugby à XV international gallois évoluant au poste d'avant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas naît à Henllan Amgoed et effectue sa scolarité au Llandovery College puis part faire des études de médecine à Londres au University College Hospital. Il est un sportif complet, pratiquant le tir et l'équitation à un très bon niveau[1]. Il est aussi passionné par la pêche mais son sport de prédilection est le rugby à XV. Il joue avec l'équipe de son collège puis avec le club de l'université. En 1885, il fait partie des membres fondateurs des London Welsh (les Gallois de Londres)[2], il en est d'ailleurs l'un des membres fondateurs et devient membre du comité de direction du club[3]. La première rencontre se joue le 21 octobre 1885 à Putney, et, trois jours après, une rencontre a lieu sur le terrain des Saracens à Walthamstow contre les London Scottish[1]. Thomas évolue aux côtés de Martyn Jordan, Thomas Judson, Arthur Gould, Charles Taylor et Tom Williams. Au cours de la saison 1889-1890, il obtient le capitanat de l'équipe des exilés et participe à la première rencontre du club contre une équipe galloise, le Llanelli RFC[4].

C'est lorsqu'il joue avec les London Welsh que Thomas attire l'attention des sélectionneurs de l'équipe nationale. En 1889, il obtient sa première sélection avec l'équipe galloise à l'occasion du match contre l'Écosse dans le cadre du tournoi britannique 1889. Sous le capitanat de Frank Hill, les Gallois s'inclinent par deux essais à zéro[5]. Il joue également le match suivant contre l'Irlande qui se termine de la même manière puisque les Gallois sont battus chez eux 2-0 sans marquer le moindre essai[6]. Thomas ne dispute qu'une seule rencontre l'année suivante, un match nul contre les Irlandais. Le tournoi britannique 1891 constitue son premier et unique tournoi complet puisqu'il est appelée pour les trois matchs. Au cours du championnat, il quitte les London Welsh et rejoint le Llanelli RFC. Il dispute des trois derniers matchs avec le XV du chardon alors qu'il représente le club de Galles du Sud. Son dernier match international a lieu en 1892 contre l'Angleterre et se solde par une lourde défaite 17 à 0 (quatre essais à rien)[7].

Au cours de la Première Guerre mondiale, Thomas sert son pays en tant qu'officier médecin dans le régiment de cavalerie gallois basé en Égypte[1]. Dans le civil, il exerce la fonction de médecin légiste au West Carmarthenshire pendant 24 ans. Il meurt le 21 janvier 1949 à Whitland à l'âge de 84 ans. En tant que membre dirigeant de l'association de chasse du comté de Carmarthenshire, il est enterré avec sa tenue et ses bottes de chasseur.

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

En quatre années, Rowley Thomas dispute 7 matchs avec l'équipe du pays de Galles. Il participe à quatre tournois britanniques[8],[9].

Détails des matchs de Rowley Thomas en équipe du pays de Galles[8].
Année Compétition Matchs Points Ang Irl Éco
1889 Tournoi britannique 2 - - 1 1
1890 Tournoi britannique 1 - - 1 -
1891 Tournoi britannique 3 - 1 1 1
1892 Tournoi britannique 1 - 1 - -
Total 7 0 2 '3 2

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Rowley Thomas » (voir la liste des auteurs)

  1. a, b et c Beken et Jones 1985, p. 6
  2. En effet si le club des London Scottish (les Écossais de Londres) est créé dès 1878, pour représenter les intérêts des joueurs d'origine écossaise étudiant ou travaillant à Londres, il faut attendre sept ans supplémentaires pour voir la création d'un club d'exilés gallois.
  3. Beken et Jones 1985, p. 3
  4. Beken et Jones 1985, p. 15
  5. (en) « Home Nations - Edinburgh, 2 February 1889 - Scotland 0G - 0G Wales », sur www.scrum.com (consulté le 15 octobre 2010)
  6. (en) « Home Nations - Lansdowne Road, 3 March 1888 - Ireland 2G - 0G Wales », sur www.scrum.com (consulté le 15 octobre 2010)
  7. (en) « Home Nations - Blackheath, 2 January 1892 - England 17 - 0 Wales », sur www.scrum.com (consulté le 15 octobre 2010)
  8. a et b (en) « Rowley Thomas », sur www.scrum.com (consulté le 15 octobre 2010)
  9. Smith 1980, p. 472

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : source utilisée pour la rédaction de l’article

  • (en) Terry Godwin, The International Rugby Championship 1883-1983, Londres, CollinsWillow,‎ 5 avril 1984, relié, 498 p. (ISBN 978-0-0021-8060-3)
  • (en) Paul Beken et Stephen Jones, Dragon in Exile : the centenary history of London Welsh R.F.C., Springwood Books,‎ novembre 1985, relié, 350 p. (ISBN 978-0-8625-4125-5) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) David Smith et Gareth Williams, Fields of Praise : the official history of the Welsh Rugby Union, 1881-1981, Cardiff, University of Wales Press,‎ 1er janvier 1980, relié, 550 p. (ISBN 978-0-7083-0766-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]