Rover 400

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rover 400
Rover 400

Marque Rover
Années de production 1995 - 1999
Production environ 750 000 exemplaires
Classe compacte tricorps
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
- 1.4 (103 ch)
- 1.6 (111 / 113 ch)*
*suivant version
- 2.0 V6 (150 ch)
Diesel
- 2.0 (105 ch)
Transmission traction
Poids et performances
Poids à vide entre 1 110 et 1 330 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) berline 4 portes
Dimensions
Longueur 4 490 mm
Largeur 1 700 mm
Hauteur 1 390 mm
Empattement 2 620 mm
Chronologie des modèles
Précédent Rover 400 première génération Rover 45 Suivant

La Rover 400 est une berline tricorps construite par Rover entre mai 1995 et août 1999, techniquement et esthétiquement proche de la Honda Civic de l'époque, Rover étant alors sous contrôle du constructeur japonais.

Lancement[modifier | modifier le code]

La Rover 400 est lancée en mai 1995 avec deux objectifs : remplacer la 400 première génération avec succès, et tenter de concurrencer les Peugeot 306, Renault Mégane, Citroen ZX, Opel Astra, etc.

Le design[modifier | modifier le code]

Rover 400 front 20070929.jpg

Le design de la 400 assez classique et partiellement partagé avec celui des Honda Civic et Domani. Malgré l'origine japonaise de la 400, l'habitacle est traité dans un style anglais et reçoit des placages en ronce de noyer dès le milieu de gamme ainsi qu'un équipement digne d'une berline de gamme supérieure.

Les motorisations[modifier | modifier le code]

Rover 400 rear 20070929.jpg

Les évolutions[modifier | modifier le code]

La 400 n'aura pas droit à de grosses évolutions. On peut simplement mettre en évidence la présence en série de l'airbag conducteur dès 1997, de la climatisation manuelle et de la fermeture centralisée des portes et de l'alarme en série à partir de septembre 1996 ainsi que l'ajout de série des jantes alliages.

Sa carrière[modifier | modifier le code]

La Rover 400 aura une carrière aussi discrète que la Rover 200. Carrière en outre perturbée par le rachat de Rover par BMW, qui décidera de ne renouveler ces modèles qu'en dernier.

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

La 400 ayant du mal à se faire une place dans le segment très disputé des compactes en Europe, et sa carrosserie trois volumes étant, dans ce type de gabarit, de moins en moins adaptée à la demande, la direction prend dès 1998 la décision est prise de remplacer la 400. Des séries limitées "Marine" ou encore "Héritage" alors font leur apparition. La Rover 400 termine sa carrière en août 1999. Elle est alors sensiblement modifiée et prend l'appellation de Rover 45. La Rover 200 change également de nom lors de son restylage et devient Rover 25.