Rover 200

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rover 200
Rover 200

Marque Rover
Années de production 1995 - 1999
Production environ 450 000 exemplaires
Classe Citadine
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence 1.1 L; 1.4 L; 1.6 L; 1.8 L Rover K-Series Diesel 2.0 L Diesel I4
Transmission Traction Avant
Poids et performances
Poids à vide 1020 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline
Dimensions
Longueur 4000 mm
Largeur 1690 mm
Hauteur 1430 mm
Empattement 2510 mm
Chronologie des modèles
Précédent Rover 100 Rover 25 Suivant

La Rover 200 est une compacte construite par Rover entre 1995 et 1999.

Modèle précédent[modifier | modifier le code]

Le nom Rover 200 n'est pas vraiment nouveau en 1995, puisqu'il s'agit déjà du nom d'une famille de berline tricorps qui compose la gamme depuis les années 80. Toutefois, les deux Rover 200 n'ont rien à voir, tant par leur positionnement dans la gamme que par leur prix et leur clientèle.

Lancement[modifier | modifier le code]

La Rover 200 est lancée en 1996 en France. Elle se présente comme une compacte haut de gamme et est présentée peu de temps après le rachat de Rover par Honda. Il s'agit en fait de la remplaçante présumée de la Rover 100, dont la production s'arrêtera en 1998.

Il s'agit donc d'une berline compacte disponible en 3 ou 5 portes qui apparaitra comme bourgeoise à l'époque. Son habitacle cossu associé à un bon équipement et une tenue de route correcte devait lui assurer un vieillissement progressif et donc une carrière tranquille et sans histoire.

La 200 dans la gamme Rover[modifier | modifier le code]

la Rover 200.

La 200 permet à Rover de disposer d'une gamme étendue dans les années 1990. Celle-ci se compose de la Rover 100, de la Rover 200, de la Rover 400, de la Rover 600 et de la Rover 800. Elle joue en fait de la rôle de la compacte de la marque.

Motorisations[modifier | modifier le code]

La Rover 200 était disponible en version essence et diesel, ces dernières étant les plus diffusées. À noter que c'est grâce à ces motorisations que la Rover 200 devenait 214, 211, etc...

La fin[modifier | modifier le code]

Dès 1998, la 200 est une voiture vieillissante. D'autant plus que le constructeur BMW se désengage en gardant les marques Mini (la plus populaire et Land Rover (la marque Rover est alors revendue symboliquement 10 £ à 4 industriels). Plutôt que de la renouveler, Rover prend la décision de la restyler à la façon de la Rover 75. Elle change alors de nom. De Rover 200, elle prend le nom de Rover 25 en septembre 1999.

Notes et références[modifier | modifier le code]