Rover (hockey sur glace)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rover.

À la fin du dix-neuvième et au début du XXe siècle, le hockey sur glace se joue à sept joueurs. En plus du gardien, des deux défenseurs et des trois attaquants qui existent toujours aujourd'hui, le rover (dont la traduction française pourrait être maraudeur) fait partie de l'équipe. À l'inverse des autres joueurs, il n'a pas de position « fixe » sur la patinoire et joue en attaque ou en défense en fonction des besoins[1].

Quand l'Association nationale de hockey est créée en 1910, elle décide de se passer de ce poste et de faire jouer les équipes avec seulement six joueurs. La Ligue nationale de hockey, fondée en 1917, fait de même. Cependant, l'Association de hockey de la Côte du Pacifique, créée en 1911, garde ce poste tout comme la Western Canada Hockey League créée en 1921[1].

Un compromis doit alors être trouvé lors de la Coupe Stanley disputée entre des ligues différentes à l'époque. Les matchs sont joués en alternant les règles des différentes ligues, n'avantageant ainsi aucune équipe.

En 1923, la PCHA et la WCHL abandonnent à leur tour le poste de rover qui disparaît des compétitions de hockey.

Dix-neuf joueurs à ce poste ont été intronisés au temple de la renommée du hockey[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Doug Lennox 2008, p. 13.
  2. (en) « Rover - Players By Position », sur www.legendsofhockey.net (consulté le 3 juin 2012)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Doug Lennox, Now You Know Hockey, Dundurn Press,‎ 2008, 150 p. (ISBN 978-1550028690)