Route 358 (Nouvelle-Écosse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Route 358

NSRoute358.PNG
Chape Rd.
Informations
Gérée par Ministère des transports et du Renouvellement des Infrastructures de la Nouvelle-Écosse
Longueur : 30 kilomètres (18,6 mi)[1]
Direction : nord-sud
Localisation
Régions : Sud-ouest de la Nouvelle-Écosse
Comptés : Kings
Villes : Canning
Intersections
Extrémité Sud : Nova Scotia 1.svg R-1 à Greenwich
Intersections : NSRoute341.PNG R-341 à Canard
NSRoute221.PNG R-221 à Canning
Extrémité Nord : Rogers Rd./Cape Split Rd. à Scots Bay
Réseaux
Routes de Nouvelle-Écosse
Précédent NSRoute357.PNG NE-357 NE-359 NSRoute359.PNG Suivant

La route 358 est une route secondaire de la Nouvelle-Écosse d'orientation sud-nord située dans le sud-ouest de la province, au nord-est de Kentville. Elle est une route faiblement empruntée. De plus, elle mesure 30 kilomètres, et est une route asphaltée sur l'entièreté de son tracé.

Tracé[modifier | modifier le code]

La route 358 débute à Greenwich, 4 kilomètres à l'ouest de Wolfville, sur la route 1. Elle se dirige vers le nord pour 10 kilomètres, traversant le village de Canard et croisant la route 341. Elle traverse ensuite Canning, où elle croise la route 221. Elle se dirige ensuite vers le nord pour 20 kilomètres, traversant la péninsule Blomidon. Elle se termine à Scots Bay alors qu'elle croise les routes Rogers et Cape Split [2].

Communautés traversées[modifier | modifier le code]

La route 358 alors qu'elle croise la route 221 à Canning.
  1. Greenwich
  2. Port Williams
  3. Church Street
  4. Canard
  5. Hilaton
  6. Canning
  7. Norths Corner
  8. Arlington
  9. The Lookoff
  10. Scots Bay Road
  11. South Scots Bay
  12. Scots Bay

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Routes de la Nouvelle-Écosse - 358
  2. MapArt 2008, p. 526

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • MapArt, Canada back road atlas / atlas des rangs et chemins, Oshawa, Ontario, MapArt Publishing,‎ 2008, 702 p. (ISBN 978-1-55368-614-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]