Route 2 (Ontario)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
B2
Route 2
Informations
Gérée par MTO
Longueur : 1,1 kilomètres (0,7 mi)[1]
Direction : ouest-est
En service : 1917 [1] -
Localisation
Villes : Gananoque
Intersections
Extrémité ouest : limite de la ville de Gananoque
Extrémité est : B401 A-401 à Gananoque
Réseaux
Routes de l'Ontario
Précédent B148 R-148 R-3 B3 Suivant

La route 2 (Ontario), aussi appelée Kings Highway 2, est la plus courte des routes provinciales de l'Ontario avec une longueur d'à peine 1,1 kilomètre au total.

Entre 1918 et 1997, la route 2 mesurait un peu plus de 800 kilomètres. Avec des routes du même numéro en trois autres provinces, elle reliait Windsor et Halifax. En effet, elle était la route principale est-ouest de la province.

Depuis la construction des autoroutes 401 et 403, suivant quasiment le même tracé que la route 2, celle-ci est vite devenue une route locale. La route reste très achalandée de circulation locale, passant au centre-ville comme rue principale de plusieurs communautés de la région. Cependant, il ne reste que peu d'automobilistes interurbains.

La route 2 fut donc adoptée une route locale sur tous ces 837 kilomètres, excepté un tout petit tronçon qui relie l'autoroute 401 à Gananoque, petite ville étant 30 kilomètres à l'est de Kingston.

Description du Tracé[modifier | modifier le code]

La route 2 commence officiellement à la limite est de Gananoque. Elle se dirige vers l'est en croisant la Thousand Islands Parkway (échangeur) avant de légèrement courber vers le nord-est pour rejoindre la 401 est[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Kingston Road aux années 1830

La route boueuse entre Montréal et Toronto date de 1817, comme chemin des mail coach et véhicules hippomobiles. À York (Toronto) le chemin vers l'est s’appelait Kingston Road, de Kingston vers l'ouest York Road. Un chemin entre York et London date de 1795 au nom de Governor's Road. Entre Brockville et Cornwall, on se servait des chemins construits par les défenseurs de la guerre de 1812 pour détourner les rapides du fleuve Saint-Laurent. À l'époque, il fallait deux jours (aller simple) de Montréal et Kingston et une semaine au complet de Montréal à la capitale ontarienne. La route permettait un service de courrier fiable et a relié les succursales de la Banque de Montréal, établi en 1817 avec présence à Montréal, Québec, Kingston et York dès sa première année d'exploitation.

Aux années 1830 plusieurs compagnies de route à péage posait du gravier au sentier, auparavant souvent impassible pendant l'été. En 1856, le chemin de fer Grand Trunk remplaçait les diligences et chevaux entre Montréal et Toronto par des trains à vapeur et la route servait de circulation locale seulement jusqu’à l'arrivée de l'automobile au début du XXe siècle.

Lake Shore Boulevard en hiver 1925

En 1917, l'Ontario posait du béton au chemin entre Toronto et Hamilton; en 1918, le gouvernement achetait plusieurs chemins à péage du secteur privé en région pour enlever les postes de péage et en faire une route provinciale, la route 2 (il n'y avait jamais une route 1 ontarienne.) Des ponts vers Montréal fut construits en 1925; à la fin de 1926, la route 2 était pavée au complet de Windsor à Montréal. En 1939, quelques segments de grand chemins quatre voies était en place : la route 2A entre Scarborough et Oshawa, la Queen Elisabeth Way vers Hamilton, la promenade des Milles-Îles entre Gananoque et Brockville. Les efforts de construction d'autoroute était aussitôt interrompues par la deuxième guerre mondiale.

Après la guerre, l'Ontario a construit une autoroute entre Toronto et Barrie avant de retourner l'attention à la Route 2, très achalandée à l'époque. On détournait Toronto (de Weston à York Mills) en 1952 par un Toronto Bypass, numérotée comme autoroute 401. On détournait Kingston (du chemin Sydenham à la route 15 au-déla du Canal Rideau) en 1956 et continuait à étendre le Toronto Bypass entre la route 27 (maintenant l'autoroute 427) à la route 2A vers Oshawa. On continuait à détourner la circulation en construisant la nouvelle route 401 aux années 1960; en 1964 tout était détourné sauf Gananoque-Brockville (la voie scénique des Milles-Îles fut détourné par la 401 en 1968), Hamilton-Brantford (détourné par la 403 en 1997) et un pont Windsor-Détroit (au route 3, détourné en 2020 par un pont à la Windsor-Essex Parkway, une extension de la 401).

Malgré la construction des autoroutes 401 et 403, la circulation locale a augmenté au point qu'il fallait ajouter des voies à la route 2 dans des villes où elle servait de rue principale. Dans certains secteurs (comme le centre-ville d'Oshawa ou de Kingston) il fallait diviser la route sur deux rues à sens unique, faute d'espace pour en ajouter des voies supplémentaires.

Intersections principales[modifier | modifier le code]

Ontario 2.png Route 2
ville km Intersections Notes
Gananoque 0.00 Limite est de Gananoque Début de la 2
0.78 Ontario 2S.png Thousand Islands Parkway; vers l'autoroute 401 OUEST Échangeur
1.10 Ontario 401.png Autoroute 401 EST Fin route 2

Historiquement, la route continuait sous le même rubrique comme "Route 2" au Québec, Nouveau-Brunswick et à la Nouvelle-Écosse. La route originale de Windsor (Ontario) à Halifax (Nouvelle-Écosse) était:

Ontario 2.png Route 2 Historique[3]
ville km Intersections Notes
Windsor 0.0 Route 3 - Détroit chemins Essex 42 et Essex 22, partiellement détourné par E. C. Row Expressway en 1971-1983
Maidstone 20.0
Tilbury 60.4
Chatham 87.7 chemin Chatham-Kent 2
Thamesville 112.8
Wardsville 135.7
Lambeth 185.4 chemin Longwoods
London 195.9 Route 4 - Clinton chemins Longwoods, Wharncliffe et rues Stanley, York, Florence et Dundas
Ingersoll 228.0 rue Dundas
Woodstock 242.5 chemin Oxford 2 sauf en ville
Paris 275.5 chemin Brant Highway 2
Brantford 286.8 chemins Brant Highway 2, Paris, Brant et rues Colborne Est et Wilson (vers Hamilton)
Hamilton 323.8 Route 6 - Guelph, Route 8 - Kitchener rues Wilson, Main, chemin Paradise, rues King, Dundurn, boulevard York
Burlington 337.6 chemins Plains, King, boulevard North Shore, chemin Lakeshore
Oakville 355.8 chemin Lakeshore
Port Credit 371.6 Route 10 - Brampton chemins Southdown, Lakeshore
Toronto 393.0 Route 11 - Barrie boulevard Lake Shore, avenue Woodbine, chemin Kingston
Whitby 439.8 Route 12 - Midland chemin Dundas
Oshawa 447.1 rues King et Bond, chemin Durham Highway 2
Bowmanville 461.6 chemin Durham Highway 2
Port Hope 494.1 chemin Northumberland 2
Cobourg 506.6 chemin Northumberland 2
Trenton 560.1 chemin Hastings 2 (rue Dundas)
Belleville 577.6 Route 14 - Marmora rue Dundas
Deseronto 609.1 chemin Hastings 2
Napanee 619.3 chemin Lennox-Addington 2 (rue Dundas)
Kingston 659.3 Route 15 - Smiths Falls chemin Kingston 2 (rues Princess, Queen, Ontario)
Gananoque 688.3 rue King (Route 2 et chemin Leeds-Grenville 2 à l'est de la ville)
Brockville 738.4 chemin Leeds-Grenville 2 (rue King)
Prescott 757.4 Route 16 - Ottawa-Hull chemin Leeds-Grenville 2
Morrisburg 792.6 chemin Stormont-Dundas-Glengarry 2; certains villages étaient détruits par la construction de la Voie maritime du Saint-Laurent en 1957
Cornwall 835.7 prom Vincent Massey, ave Brookdale, rue Water, chemin Montréal
876.3 Frontière québécoise et douanes
La route continuait comme Route 2 au Québec, au Nouveau-Brunswick et à la Nouvelle-Écosse
Rivière-Beaudette Qc338.svg Route 338 vers Vaudreuil-Dorion Toutes les routes québécoises étaient re-numérotées au début des années 1970
Vaudreuil-Dorion Quebec Autoroute 20.svg Autoroute 20 vers Montréal
Montréal Qc138.svg Route 138 vers le centre-ville de Québec Construit en 1737 comme le Chemin du Roy
Québec Qc136.svg Route 136 vers Sainte-Foy
Sainte-Foy Qc175.svg Route 175 vers Lévis
Lévis Qc132.svg Route 132 vers Rivière du Loup
Rivière-du-Loup Qc185.svg Route 185 vers Dégelis et Nouveau-Brunswick
Nouveau-Brunswick TCH 2.svg Route 2 vers la Nouvelle-Écosse Le Nouveau-Brunswick donnait l'ancien numéro de route à la nouvelle autoroute via Fredericton et Moncton, qui suit un tracé plus direct.
Nouvelle-Écosse NShw 2.png La Route 2 termine à Halifax La Nouvelle-Écosse garde l'ancienne route comme "Trunk 2", l'autoroute est Route 102.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)Ministère de Transport de l’Ontario, « Annual Average Daily Traffic (AADT) counts », Gouvernement de l’Ontario,‎ 2008
  2. MapArt 2008, p. 299.
  3. Distances selon "1926 Official Ontario Road Map"

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • MapArt, Canada back road atlas / atlas des rangs et chemins, Oshawa, Ontario, MapArt Publishing,‎ 2008, 702 p. (ISBN 978-1-55368-614-9)