Route 230 (Terre-Neuve-et-Labrador)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Route 230
Bonavista Peninsula Highway
Informations
Gérée par le Ministère des transports de Terre-Neuve-et-Labrador
Longueur : 109 kilomètres (67,7 mi)[1].
Direction : Sud-ouest/nord-est
Localisation
Régions : Est de l'île de Terre-Neuve (péninsule de Bonavista)
Villes : Port Rexton, Catalina, Bonavista
Intersections
Extrémité Ouest : Saskatchewan Highway 1.svg Route 1 à Thorburn Lake
Intersections : Route 230A à Georges Brook
Route 233 à Morleys Siding
Route 234 à Lethbridge
Route 235 à Southern Bay
Route 239 à Lockston
Route 236 à Port Rexton
Route 237 à Catalina
Route 238 près d'Elliston
Extrémité Nord-est : Route 235 à Bonavista
Réseaux
Réseau routier Terre-Neuvien
Précédent Route 222 Route 230A Suivant

La route 230 est la principale autoroute de la péninsule de Bonavista sur l'île de Terre-Neuve à Terre-Neuve-et-Labrador. Elle se connecte à la route 1, la route Transcanadienne, à Thornburn Lake, environ 15 km au nord de Clarenville, et se rend jusqu'à l'extrémité de la péninsule de Bonavista. De plus, elle mesure 109 kilomètres, et est une route asphaltée sur l'entièreté de son tracé.

Tracé[modifier | modifier le code]

La route 230 débute à la sortie 26 de la Route Transcanadienne, la route 1, près de Thorburn Lake, 15 kilomètres au nord-ouest de Clarenville. Elle commence par se diriger vers l'est sur 11 kilomètres, puis elle croise sa route alternative, la Route 230A, puis elle se dirige vers le nord-est sur 14 kilomètres, jusqu'à Lethbridge, passant près de l'aéroport de Clarenville. À Lethbridge, elle tourne vers l'est pour 36 kilomètres, traversant une région beaucoup plus isolée. À Lockston, elle croise la route 239 en direction du village de Trinity, puis elle traverse Port Rexton. Elle bifurque ensuite plus vers les terres en se dirigeant vers le nord-est, puis elle atteint Catalina.
Après avoir traversé Catalina, elle se dirige vers le nord pendant 14 kilomètres, puis elle atteint Bonavista, où elle se termine sur la route 235, près de l'extrémité de la péninsule [2].

Communautés traversées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. MapArt 2008, p. 568, 569 (flèches rouges)
  2. MapArt 2008, p. 568, 569

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • MapArt, Canada back road atlas / atlas des rangs et chemins, Oshawa, Ontario, MapArt Publishing,‎ 2008, 702 p. (ISBN 978-1-55368-614-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]