Roulis hollandais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le roulis hollandais désigne un certain mouvement oscillatoire en aéronautique.

DutchRoll AnimGIF 01.gif
DutchRollAnimGIF02.gif

Roulis, lacet, dérapage[modifier | modifier le code]

En mécanique du vol, l'étude de l'équilibre transversal (roulis-lacet) de l'avion met en évidence plusieurs modes de mouvement transversaux :

le roulis pur,
le lacet pur,
le couplage roulis - lacet,
le mode spiral (combinaison roulis-lacet et translation latérale, glissade vers l'intérieur du virage ou dérapage vers l'extérieur du virage).

Oscillation en lacet[modifier | modifier le code]

L'oscillation en lacet se met en œuvre en appliquant un mouvement de lacet (par exemple en enfonçant le palonnier à droite ou à gauche). L'avion se met alors à osciller autour de l'axe de lacet, avec un amortissement du 2e ordre (présence d'oscillation autour du point d'équilibre). La période d'amortissement (quelques secondes) dépend des dimensions et de l'inertie de l'avion et le mouvement s'amortit au bout de quelques oscillations (un maximum de 7 selon la règlementation xxx) [réf. nécessaire].

Lacet et roulis induit[modifier | modifier le code]

À cause de l'oscillation en lacet, l'effet dièdre de l'avion conduit à un mouvement autour de l'axe de roulis : c'est le roulis induit. L'inclinaison en roulis amène une glissade et donc une nouvelle excitation en lacet. Le mouvement de l'avion est alors une combinaison de l'oscillation autour de l'axe de lacet, et de l'oscillation induite autour de l'axe de roulis. Ce mouvement de deux oscillations qui s'entretiennent mutuellement est appelé roulis hollandais.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

L'origine du qualificatif hollandais n'est pas consensuel :

  • Certains considèrent que l'adjectif se réfère au mouvement des patineurs sur glace.
  • D'autres pensent que l'origine vient plutôt des marins hollandais qui savent compenser un roulis excessif par une trajectoire non-rectiligne.
  • De façon plus humoristique, le goût des hollandais pour l'alcool aurait donné le nom de ce mouvement aux allures d'avion ivre.