Roulette Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roulette Records

Fondation 1956
Fondateur George Goldner
Joe Kolsky
Phil Khal
Morris Levy
Statut disparu
Genre Jazz
Rockabilly
Pop
Pays d'origine États-Unis
Siège New York

Roulette Records est une compagnie de disques indépendante américaine, active de 1956 à 1989.

Histoire[modifier | modifier le code]

Roulette Records est fondée fin 1956 à New York par George Goldner, Joe Kolsky, Phil Khal et Morris Levy[a 1]. Ce dernier, également propriétaire du night-club new-yorkais Birdland, prend la direction du label et recrute Hugo Peretti (en) et Luigi Creatore (en) en tant que producteurs et auteurs-compositeurs[a 2].

Lorsque Goldner quitte Roulette en 1957, il revend à Levy ses parts dans plusieurs labels[a 1]. Levy acquiert Gee Records (en) et Rama Records (en), qui publient du rhythm and blues et surtout des groupes de doo-wop, ainsi que Tico Records (en) spécialisé dans la salsa[a 2],[a 3]. Par la suite, Levy fait l'acquisition de Roost Records en 1958, puis de Gone Records (en) et End Records (en) en 1962, et enfin de Jubilee Records en 1971.

Roulette Records connaît le succès d'emblée grâce aux hits Party Doll (en) de Buddy Knox, I'm Stickin' With You de Jimmy Bowen (en)[a 4], et Honeycomb (en) de Jimmie Rodgers. De nouveaux titres de Jimmie Rodgers et deux singles des Playmates (en) se classent dans les meilleures ventes en 1958[a 5]. La série de hits édités par Roulette Records attire l'attention de RCA, qui recrute Peretti et Creatore[a 6].

Roulette Records n'est pas un label spécialisé, puisqu'il publie autant Jimmie Rodgers, que du rockabilly, de la pop ou du jazz. Roulette reste connu aujourd'hui pour la séries d'albums réalisée par Count Basie, avec l'arrangeur Neal Hefti, à la fin des années 1950.

Morris Levy, qui entretient des liens avec la mafia, notamment la famille Genovese[b 1], est poursuivi en justice pour extorsion en 1988. L'année suivante, il revend Roulette à EMI et Rhino Records[b 2]. Condamné à 10 ans de prison en première instance, il fait appel du jugement mais meurt en 1990[a 7],[a 8].

Artistes[modifier | modifier le code]

I'm Stickin' With You
Étiquette du single I'm Stickin' With You de Jimmy Bowen (en), édité par Roulette Records en 1957.

Les principaux artistes du label sont :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Autres sources[modifier | modifier le code]