Rouergat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rouergat (dialecte))
Aller à : navigation, rechercher
Rouergat
Parlée en France
Région Rouergue ou Aveyron
Typologie SVO syllabique
Classification par famille

Le rouergat est un sous-dialecte de l'occitan languedocien.

Définition[modifier | modifier le code]

Le rouergat fait partie du languedocien qui est lui-même un dialecte de l'occitan comme notamment le provençal ou le gascon. En dépit de quelques variantes de vocabulaire comme dans le dialecte carladezien, le parler rouergat sur l'ensemble du département de l'Aveyron (de Mur-de-Barrez à La Cavalerie et de Najac à Nant) est homogène. L’Aveyron recouvrant en effet presque exactement l’étendue de l’ancien Rouergue.

Le parler rouergat est cité, sous la forme péjorative pour certains, de « patois », en juin 1794 (16 prairial an II) par l'abbé Henri Grégoire dans son « Rapport sur la nécessité et les moyens d'anéantir les patois et d'universaliser la langue française ».

L'Abbé Aimé Vayssier (14 avril 1821, Canet d'Olt - 27 août 1874, Recoules-Prévinquières) dans son dictionnaire patois-français du Département de l'Aveyron présente notamment :

  • une étude sur les 23 lettres de l'alphabet et la prononciation de chacune,

Ensuite, en abordant directement l'étude du parler rouergat :

  • son rapport avec le latin, l'italien, l'espagnol, l'anglais,
  • les reproches qu'on lui fait et les mérites qu'on doit lui reconnaître,
  • les auteurs locaux qui l'ont écrit,
  • l'orthographe à adopter ainsi que les règles grammaticales à appliquer.

Expressions[modifier | modifier le code]

Tanlèu dich, tanlèu fach : Sitôt dit, sitôt fait.

Son onze oras manca cinc, manca un quart : Il est 11h moins 5, moins le quart.

Es una ora e un quart : Il est une heure et quart.

Per quicòm o per quicòm mai : Pour une raison ou pour une autre.

Fa solelh : Il fait soleil.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcelle Sabatier, Le parler de l'Aveyron, Ed. Lacour, 1996, 95 p.
  • Aimé Vayssier, Dictionnaire patois-français du département de l'Aveyron, 14,8 x 21 cm, broché. Réimpression de l’édition de Rodez, 1979. [lire en ligne]
  • Hans Stroh, Remarques sur l'emploi du pronom personnel sujet en rouergat moderne. RLiR t. 35 n°139-140, 271-278. Actes du VIe Congrès international de langue et littérature d'oc et d'études franco-provençales, Montpellier 25-30 août 1970, 1971.
  • Hans Stroh, L'accord du participe passé en occitan rouergat et en français : étude comparative. Rodez, Grelh Roergàs, 2002.
  • 200 ans de littérature occitane millavoise. De Claude Peyrot à Georges Girard, Grelh roergàs, n°14, 1976.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]