Roudolf Barchaï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roudolf BarchaïРудольф Борисович Баршай

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Roudolf Barchaï

Nom de naissance Roudolf Borissovitch Barchaï
Naissance 28 septembre 1924
Lobinskaïa, RSFS de Russie, Union soviétique
Décès 2 novembre 2010 (à 86 ans)
Liestal, près de Bâle, Suisse
Activité principale altiste et chef d'orchestre
Collaborations Orchestre de chambre de Moscou
Formation Conservatoire Tchaïkovski de Moscou
Maîtres Lev Zeitlin, Vadim Borissovski, Ilya Musin
Conjoint Nina Markova jusqu'en 1954, violoniste du quatuor Borodine puis Anna Martinson jusqu'en 1963, peintre et dessinatrice de mode, puis Teruko Soda, traductrice japonaise puis Elena Raskova, organiste et claveciniste.
Descendants 3 fils

Répertoire

Quatorzième Symphonie de Chostakovitch

Roudolf Borissovitch Barchaï[1] (en russe : Рудольф Борисович Баршай), né le 28 septembre 1924 à Lobinskaïa (stanitsa du kraï de Krasnodar, en RSFS de Russie) et mort le 2 novembre 2010 à Liestal, près de Bâle (Suisse)[2], est un altiste et chef d'orchestre soviétique, puis russe, naturalisé israélien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barchaï était un ami de Dimitri Chostakovitch, dont il a créé la Quatorzième Symphonie à Léningrad, en septembre 1969, puis enregistré une intégrale des symphonies avec l'Orchestre symphonique du WDR de Cologne de 1995 à 2000. Il a également proposé des arrangements pour orchestre de chambre de plusieurs de ses quatuors à cordes. Chostakovitch aurait dit après l'écoute de son 8e quatuor retravaillé par Barchaï : « Ça sonne mieux que l'original »[réf. nécessaire].

En tant qu'altiste, Barchaï a été considéré comme l'un des meilleurs de son temps. Il avait étudié le violon au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou auprès de Lev Zeitlin (lui-même élève du légendaire virtuose Leopold Auer), l'alto avec Vadim Borissovski et pris des cours de direction d'orchestre avec Ilya Musin, formateur de nombreux chefs, dont Valery Gergiev et Semyon Bychkov. Il est à l'origine de la fondation du Quatuor Philharmonique de Moscou créé, avec d'autres étudiants du Conservatoire de Moscou, en 1946. En 1955, celui-ci s'appellera désormais Quatuor Borodine et Roudolf Barchaï, quittant cette formation, fondera l'Orchestre de chambre de Moscou dont l'excellent niveau lui vaudra une renommée internationale. En janvier 1977, Roudolf Barchaï s'éloigne de l'Union soviétique, puis émigre en Israël où il prend la direction de l'Orchestre de chambre national, qu'il quittera en 1982 pour diriger l'Orchestre symphonique de Bournemouth jusqu'en 1988.

Roudolf Barchaï avait joué avec des artistes comme David Oïstrakh, Leonid Kogan, Sviatoslav Richter et Mstislav Rostropovitch.

Barchaï a proposé en 2001 son travail sur la dixième symphonie de Gustav Mahler. Tout comme Deryck Cooke, Clinton Carpenter, Joe Wheeler et Remo Mazzetti, Roudolf Barchaï a proposé une orchestration complète de cette symphonie laissée inachevée à la mort du compositeur.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La transcription anglaise, Rudolf Barshai, est la plus couramment rencontrée.
  2. Obituary : Rudolf Barshai

Liens externes[modifier | modifier le code]