Roubine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roubine (homonymie).
Roubine
Illustration
Caractéristiques
Longueur 5,4 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen ?
Régime pluvial
Cours
Source source
· Localisation Gordes
· Coordonnées 43° 55′ 37″ N 5° 12′ 37″ E / 43.9269, 5.2104 (Source - Roubine)  
Confluence l'Imergue
· Localisation Goult
· Coordonnées 43° 53′ 07″ N 5° 14′ 04″ E / 43.8854, 5.2344 (Confluence - Roubine)  
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Vaucluse
Régions traversées Provence-Alpes-Côte d'Azur

Sources : SANDRE, Géoportail

La Roubine est une rivière de Vaucluse qui prend sa source au pied des monts de Vaucluse, dans la vallée du Calavon, se dirige vers le sud-est avant de confluer en rive droite dans l'Imergue.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur du cours d'eau est de 5,4 km[1]. La Roubine prend sa source sur la commune de Gordes, alimentée par plusieurs petits ravins localisés au nord-est du bourg entre la Gachole/les Rapières et les gorges de Véroncle.

Après avoir parcouru quelques kilomètres dans la plaine au sud-est du village et récupéré l'eau de ruisseaux en provenance de Saint-Chaffrey, elle rejoint la commune de Goult entre la Badelle et le moulin des Roberts, pour se jeter, dès la limite de commune franchie, dans l'Imergue. Il s'agit donc d'un trajet qui s'effectue de manière quasi-exclusive sur la commune de Gordes.

Homonymie[modifier | modifier le code]

« Terres noires », ou « roubines », en Hautes-Alpes, particulièrement sensible à l'érosion

Une roubine, ou robine, est aussi un terme générique désignant :

  • les « terres noires », forme d'érosion aréolaire des marnes noires callovo-Oxfordiennes affleurantes, suite à la destruction des sols
  • un petit canal d'irrigation ou d'assainissement, terme employé dans le Sud-Est de la France, en Camargue notamment. Synonymes : rigole, filiole

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Truc, L'eau en Vaucluse. Origine, fonctionnement, potentiel et qualité des réservoirs aquifères, Éd. Conseil Général de Vaucluse, Avignon, 1991

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - La Roubine (X3470640) » (consulté le 29 mai 2013)