Rottelsheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rottelsheim
Blason de Rottelsheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Bas-Rhin (Strasbourg)
Arrondissement Strasbourg-Campagne
Canton Brumath
Intercommunalité C.C. de la région de Brumath
Maire
Mandat
Michèle Voltz
2014-2020
Code postal 67170
Code commune 67417
Démographie
Gentilé Rottelsheimois(es)
Population
municipale
326 hab. (2011)
Densité 136 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 45′ 25″ N 7° 42′ 55″ E / 48.756944, 7.71527748° 45′ 25″ Nord 7° 42′ 55″ Est / 48.756944, 7.715277  
Altitude Min. 161 m – Max. 196 m
Superficie 2,39 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Rottelsheim

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Rottelsheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rottelsheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rottelsheim
Liens
Site web http://www.rottelsheim.fr

Rottelsheim est une commune française, située dans le département du Bas-Rhin en région Alsace.

Géographie[modifier | modifier le code]

Rottelsheim est un village alsacien du nord-est de la France, qui se situe à 20km au nord de Strasbourg. Le village se situe dans les collines lœssiques du nord de Brumath, à la jonction de l'Outre-Forêt, du Kochersberg et de la Forêt de Haguenau. Son relief, son sol et son exposition sont favorables à la culture de la pomme et du raifort.

Le cours d'eau qui traverse le bas du village est le Seltenbach

Rose des vents Wahlenheim, Batzendorf, Niederschaeffolsheim, Rose des vents
Bernolsheim, N Kriegsheim,
O    Rottelsheim    E
S
Krautwiller, Brumath, Kriegsheim,

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est ancien. Déjà en 774 et en 776, l'abbaye de Wissembourg y reçut des donations. En l'an 780 un certain Sacconis faisait don de ces biens situés dans le ban de "Radolfesham" qu'il avait hérité de ses parents, à l'abbaye de Wissembourg.

En 1314, le village est appelé "Rodesheim" et en 1348 "Radolfisheim". En 1332, le village est acheté par les Hanau-Lichtenberg, et en 1358 il comptait 6 cours de fermes. Plus tard (vers 1400) le village est intégré comme village d'Empire au bailliage de Haguenau.

En 1693, le village comptait 8 familles catholiques. Le 15 juin 1786 est bénite l'église de Rottelsheim. Le maître-autel de l'église est l'ancien autel de l'abbaye de Neubourg.

En 1812, le village comptait 29 maisons et 147 habitants[1].

Vie associative[modifier | modifier le code]

  • Amicale des Sapeurs Pompiers de Rottelsheim. Président : M. SCHNEIDER Joël
  • ASCKR : Association sportive Kriegsheim - Rottelsheim. Président : M. METZ Clément
  • BCKR : Badminton Club Kriegsheim - Rottelsheim

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Rottelsheim

Les armes de Rottelsheim se blasonnent ainsi :
« De gueules à Saint Martin équestre, donnant la moitié de son manteau à un pauvre, le tout d'argent. »[2],[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Michèle Voltz[4]    
mars 2001 mars 2008 Michèle Voltz    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 326 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
150 124 159 207 219 235 240 236 254
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
223 206 207 205 205 234 228 229 230
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
212 212 212 216 202 190 192 205 181
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
169 179 171 176 193 292 322 330 326
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[6].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Rottelsheim est considérée comme étant la capitale de la pomme.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. source : KOCHER August, Das Amt Brumath und die drei Landvogteidörfer Bernolsheim, Kriegsheim und Rottelsheim, 1911.
  2. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.newgaso.fr (consulté le 24 mai 2009)
  3. « L'histoire des communes de la communauté de communes de Brumath », sur http://www.cdc-brumath.fr (consulté le 26 mai 2009)
  4. [PDF] Liste des maires au 1er avril 2008 sur le site de la préfecture du Bas-Rhin.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :