Rotorua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rotorua
Rotorua-nui-a-Kahu
Image illustrative de l'article Rotorua
Administration
Pays Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Île Île du Nord
Région Bay of Plenty
Autorité territoriale Rotorua
Maire Kevin Winters
Démographie
Population 65 000 hab.
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 08′ 13″ S 176° 14′ 56″ E / -38.136919, 176.248899 ()38° 08′ 13″ Sud 176° 14′ 56″ Est / -38.136919, 176.248899 ()  
Superficie 261 590 ha = 2 615,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Zélande

Voir la carte administrative de Nouvelle-Zélande
City locator 14.svg
Rotorua

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Zélande

Voir la carte topographique de Nouvelle-Zélande
City locator 14.svg
Rotorua
Liens
Site web rotoruanz.com

Rotorua est une ville située sur la côte sud du lac du même nom, dans la région de Bay of Plenty, dans l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande. La ville compte près de 65 000 habitants et est située à 60 km au sud de Tauranga, à 105 km au sud-ouest de Hamilton et à 82 km au nord-est de Taupo.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le district de Rotorua (Rotorua District) est divisé entre les régions de Bay of Plenty (61,52 % de sa superficie), et du Waikato (38,48 %). La banlieue de la ville inclut Ngongotaha, Fairy Springs, Kawaha Point, Western Heights, Mangakakahi, Utuhina, Ohinemutu, Hillcrest, Glenholme, Fordlands, Springfield, Fenton Park, Whakarewarewa, Tihiotonga, Lynmore, Te Ngae, Owhata, Hannahs Bay, Holdens Bay et Rotokawa.

Rotorua est très connue pour son activité géothermique. On y trouve de nombreux geysers, notamment le Pohutu à Whakarewarewa et des mares de boue chaude dans la ville même dues à la caldeira de Rotorua.

On compte dix-sept lacs dans les environs de Rotorua. La pêche, la nage, le ski nautique et autres activités nautiques sont très populaires. Rotorua a été en 2007 la ville d'accueil du championnat du monde de ski nautique. La forêt de Whakarewarewa abrite également quelques-unes des meilleures pistes de cyclisme tout-terrain du pays.

Climat[modifier | modifier le code]

Températures moyennes à Rotorua
Mois janvier février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre Année
Maximales (°C) 23 23 21,1 18,3 15,1 12,6 12,1 13 14,7 16,7 19 20,9 17,5
Minimales (°C) 12,7 12,9 11,6 8,8 5,9 4,2 3,1 4,4 6 7,9 9,6 11,3 8,2
Précipitations (mm) 99 101 115 112 104 134 130 148 119 122 102 115 1 401
Source : NIWA Science climate data[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

Établissement thermal à Rotorua au début des années 1900…
…aujourd'hui le musée de la ville

Le nom de Rotorua est d'origine maori, le nom complet étant Te Rotorua-nui-a-Kahumatamomoe. « Roto » signifie « lac » et « rua » « deux » ; donc « deuxième lac ». Kahumatamomoe est l'oncle du chef Maori Ihenga, ancêtre explorateur des Te Arawa[2]. C'est le second lac découvert par Ihenga, qui le nomme en honneur de son oncle. C'est le plus grand d'une multitude de lacs situés au nord-est de la ville actuelle, tous dus à la caldeira de Rotorua et au mont Tarawera, assez proche. Le nom peut également signifier « lac du cratère », tout aussi approprié[2].

La région est d'abord colonisée par les Maori de l'iwi Te Arawa. Le premier Européen sur lieu est probablement Phillip Tapsell, marchand depuis 1828 à Maketu sur la côte de la Bay of Plenty. Il épouse une femme Te Arawa et devient très respecté des membres de l'iwi[3]. Les missionnaires Henry Williams et Thomas Chapman visitent la région en 1831[2]. Chapman et sa femme fonderont une mission à Te Kouto en 1835[4] ; celle-ci sera abandonnée avant la fin de l'année, mais Chapman retournera à la région en 1838 pour fonder une seconde mission sur l'île Mokoia[2],[4].

Les rives du lac verront des batailles pendant les Guerres néo-zélandaises des années 1860.

On crée un « special town district » en 1883 pour promouvoir Rotorua en tant que spa (station thermale). La ville est reliée à Auckland lors de l'inauguration de la ligne ferroviaire et du Rotorua Express dès 1894. Le résultat est une rapide croissance de la ville et du tourisme dans la région.

Rotorua devient « borough » en 1922 et est déclarée ville en 1962 avant de devenir district en 1979. Rotorua est la ville natale du joueur de rugby international Tony Marsh.

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Elle est liée au nord et au sud par la State Highway 5, à l'est par la State Highway 33, à l'ouest par la State Highway 30.

L'aéroport régional de Rotorua a des vols quotidiens aux aéroports internationaux d'Auckland, de Wellington et de Christchurch, et il est prévu d'allonger la piste pour permettre des vols trans-tasmaniens.

Rotorua est également desservie par une ligne ferroviaire, aujourd'hui désaffectée, depuis Putaruru au nord.

Villes jumelées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Rotorua » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Niwa Science climate data
  2. a, b, c et d (en) Wises New Zealand Guide, septième édition, 1979, page 383
  3. (en) Bernard John Foster, TAPSELL, Philip, or Felk (also spelt Falk) Hans Homman, 1966 Encyclopedia of New Zealand
  4. a et b (en) Philip Andrews, Thomas Chapman, Anne Maria Chapman, Dictionary of New Zealand Biography
  5. (en) Sister Cities International

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]