Rotberger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rotberger
Aucune illustration disponible. Vous en avez une ? Importez-là!
Caractéristiques phénologiques
Débourrement ...
Floraison ...
Véraison ...
Maturité ...
Caractéristiques culturales
Port ...
Vigueur ...
Fertilité ...
Taille et mode
de conduite
...
Productivité ...
Exigences culturales
Climatique ...
Pédologique ...
Potentiel œnologique
Alcoolique ...
Aromatique ...

Le rotberger est un cépage de cuve allemand de raisins noirs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le cépage est une obtention de Heinrich Birk dans l'institut Institut für Rebenzüchtung und Rebenveredlung der Hessischen Forschungsanstalt für Weinbau, Gartenbau, Getränketechnologie und Landespflege à Geisenheim. L'origine génétique est verifié et c'est un croisement des cépages trollinger x riesling réalisé en 1928. Le cépage est autorisé dans de nombreux Länder en Allemagne ou il ne couvre que 28 hectares.

Il est un peu cultivé en Italie, Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande au Canada et aux États-Unis.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau cotonneux, blanc
  • Jeunes feuilles duveteuses, vert jaunâtre.
  • Feuilles adultes, à 5 lobes avec des sinus supérieurs en U étroit et moyennement profonds, un sinus pétiolaire étroite ou souvent à bords légèrement superposés, des dents anguleuses, moyennes, un limbe très aranéeux.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de première époque moyenne: avec le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont moyennes et les baies sont de taille moyenne à grosse. La grappe est conique et compacte. Le cépage donne des vins rouges sec de couleur rouge rubis clair. Il sert souvent à produire des vins rosés et des vins pétillants de qualité.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Le rotberger est connu sous le nom de Gm 6414-36

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 ISBN 2-0123633-18
  • Walter Hillebrand, Heinz Lott und Franz Pfaff, Taschenbuch der Rebsorten, Fachverlag Fraund, Mainz 13. Auflage 2003 ISBN 3-921156-53-x