Rotax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rotax 914 avec hélice MT3

BRP-Powertrain GmbH & Co KG, plus connu sous le nom de Rotax, est un constructeur de moteurs autrichien. Il développe et fabrique des moteurs 4 temps et 2 temps pour les produits de la société Bombardier Produits récréatifs (BRP), dont les motoneiges Ski-Doo et Lynx, les motomarines et bateaux Sea-Doo, les quads Can-Am et roadsters Spyder), de même que pour équiper des motocyclettes et karting, ainsi que des avions légers et ULM.

Il a été acheté en 1970 par le groupe canadien Bombardier mais a été transféré à BRP en 2003 lorsque celle-ci est devenue une compagnie totalement indépendante suite à une réorganisation du groupe. Au cours de son histoire, la société a conçu et développé plus de 350 types de moteurs pour des produits récréatifs et a produit plus de cinq millions de moteurs[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La compagnie est créée en 1920 à Dresde, en Allemagne, sous le nom de Rotax-Werk AG[1]. Voici les étapes de son histoire :

  • 1930 : L’entreprise transfère ses activités à Schweinfurt.
  • 1943 : Les usines sont déplacées à Wels, Autriche.
  • 1947 : Les usines sont déplacées à Gunskirchen, près de Wels.
  • 1959 : Rotax fusionne avec la société Lohner-Werke, un fabricant de voitures et de châssis de wagons ferroviaires basé à Vienne.
  • 1962 : Un moteur Rotax est installé pour la première fois sur une motoneige (développée par Bombardier).
  • 1970 : Lohner-Rotax est acheté par le canadien Bombardier, ce qui permet à Rotax de développer sa section de moteurs de moto.
  • 1982 : La société développe son premier moteur 4-temps et son premier moteur d'avion.
  • 1983 : Commence la production de moteurs pour les motocyclettes Aprilia.
  • 1988 : Production de moteurs pour les motomarines Sea-Doo.
  • 1989 : Le moteur 912A pour avion est certifié.
  • 1993 : Production de moteurs pour les motocyclettes BMW, en Allemagne.
  • 1998 : Production de moteurs pour les quads Bombardier.
  • 2003 : Les problèmes financiers dus à la crise dans l'industrie aéronautique après le 11 septembre 2001 forcent le groupe Bombardier à se défaire de certaines activités. La filiale de Valcourt est vendue à un consortium composé de Bain Capital, des membres de la famille Bombardier ainsi que de la Caisse de dépôt et placement du Québec pour 2,5 milliards CAD et devient Bombardier Produits récréatifs[2],[3]. Bombardier-Rotax GmbH & Co. KG est intégrée à la nouvelle entreprise.
  • 2004 : Nouveau nom de la société : BRP-Rotax GmbH & Co. KG.
  • 2009 : Nouveau nom de la société : BRP-Powertrain GmbH & Co KG.

Rotax[modifier | modifier le code]

Le Rotax Max, moteur de karting mono-cylindre de 125 cm³ équipé d'un démarreur et d'un embrayage automatique.
  • Vend des moteurs au fabricant de moto Aprilia ;
  • Vend des moteurs à la société canadienne Can-Am motorcycles (Rotax et Can-Am's font partie du même groupe Bombardier Produits récréatifs) ;
  • Vend des moteurs à SWM entre 1977 et 1984 pour les motos de trial et enduro ;
  • Vend des moteurs à Clews Competition Motorcycles ;
  • Fabrique le moteur 2-temps de 125 cm³ Rotax Max pour le karting ;
  • Fabrique le Rotax 912 et le Rotax 914 pour les avions légers ;
  • Les Rotax 122 et Rotax 123, moteurs 2-temps de 125 cm³ pour la moto Aprilia RS125 ;
  • Fabrique les moteurs Rotax 494 et 493, moteurs 2-temps utilisés pour la course Sports Car Club of America F500 race cars ;
  • Vend des moteurs à KTM ;
  • Vend des moteurs à Bimota ;
  • Fabrique le monocylindre 4 soupapes, moteur 4-temps à refroidissement liquide pour la moto BMW F650 ;
  • Vend des moteurs à BMW ;
  • Fabrique le moteur 4-temps V-twin de 1 125 cm³ „Helicon“ pour la 1125R et la 1125 CR de la marque de motos Buell (2008 et 2009).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Historique - Site officiel de BRP-Powertrain
  2. (fr) « Publication des résultats financiers pour l'exercice 2003 », Communiqué de presse, Bombardier Inc.,‎ 3 avril 2003 (consulté en 2009-02-20)
  3. (fr) « Bombardier annonce la signature d'une entente pour la vente du secteur des produits récréatifs », Communiqué de presse, Bombardier Inc.,‎ 27 août 2003 (consulté en 2009-02-20)

Liens externes[modifier | modifier le code]