Rostres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rostres
Lieu de construction Forum Romain
Type de bâtiment Tribunes aux harangues
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.
Planrome2b.png
Rostres
Localisation des Rostres dans la Rome Antique (en rouge)
Coordonnées 41° 53′ 33″ N 12° 29′ 09″ E / 41.89253, 12.4857141° 53′ 33″ Nord 12° 29′ 09″ Est / 41.89253, 12.48571  
Liste des monuments de la Rome antique

Les Rostres (en latin : Rostra) sont dans la Rome antique des tribunes aux harangues qui servent aux magistrats et aux orateurs pour s'adresser aux assemblées et à la foule.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom de « rostres » dérive des éperons (rostra) de navires de guerre pris à l'ennemi qui décorent la façade de la première tribune, sur le Comitium. Les autres tribunes conservent cette tradition et « rostres » finit par devenir un terme générique désignant les tribunes aux harangues situées sur le Forum Romain.

Les Rostres du Forum[modifier | modifier le code]

Plusieurs tribunes décorées d'éperons de navires de guerre ont été construites sur le Forum. Sous l'Empire, on en compte trois, baptisées Rostra Tria (voir le plan).

Les Rostres républicains[modifier | modifier le code]

Représentation des Rostres républicains.
Article détaillé : Rostres républicains.

La première tribune aux harangues est construite dès le début de la République sur le Comitium, espace à ciel ouvert où se réunissent les instances du pouvoir romain. Cette tribune subit plusieurs restaurations et reconstructions dont une en 338 av. J.-C. durant laquelle sa façade est décorée par le consul Caius Maenius avec les éperons de bronze (rostra) pris aux navires des Volsques dans la ville portuaire d'Antium au cours des guerres latines[1],[2].

Les Rostres impériaux[modifier | modifier le code]

Reconstruction des Rostra Augusti.
Article détaillé : Rostres impériaux.

En 54 av. J.-C., César entreprend d'importants travaux sur le Forum et détruit une grande partie des édifices du Comitium excepté la Curie qui est reconstruite et les Rostres qui sont déplacés[3], désignés alors par le nom de Rostra Nova ou Rostra Caesari. Auguste parachève l’œuvre de César et inaugure les nouveaux Rostres, baptisées Rostra Augusti[4].

Les Rostres de César divinisé[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rostres de César divinisé.

Lors de la construction du temple de César, Auguste fait installer une tribune en avant du temple (Rostra ad Divi Iulii), qui fait face aux rostres impériaux de l'autre côté de l'esplanade du Forum. Ces derniers sont parfois désignés par le terme de Rostra Vetera afin de les différencier.

Les Rostres du temple des Dioscures[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rostres du temple des Dioscures.

Vers le milieu du IIe siècle av. J.-C., le Comitium est devenu trop exigu pour les grands rassemblements. Les magistrats et orateurs s'installent parfois sur le podium du temple des Dioscures dont ils se servent comme nouvelle tribune[5],[6],[7]. Bientôt, l'escalier du temple est aménagé pour établir une plateforme dont la façade est ornée d'éperons de navires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tite-Live, Ab Urbe Condita, VIII, 12.
  2. Luc Duret et Jean-Paul Néraudeau, Urbanisme et métamorphose de la Rome antique, Realia, Les Belles Lettres, 2001, p. 79.
  3. G. Sumi, Ceremony and power : performing politics in Rome between Republic and Empire, University of Michigan Press, 2005, pp. 78–80.
  4. Luc Duret et Jean-Paul Néraudeau, Urbanisme et métamorphose de la Rome antique, Realia, Les Belles Lettres, 2001, pp. 90-91.
  5. A.W. Lintott, The Constitution of the Roman Republic, Oxford University Press, 1999, pp. 42–49.
  6. J.G.F. Powell & J. Paterson, Cicero the Advocate, Oxford University Press, 2006.
  7. J.E. Stambaugh, The Ancient Roman City, Johns Hopkins University Press, 1988, p. 104.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Plan du Forum Romain
Plan du forum à la fin de l'époque républicaine.
Plan du forum à la fin de l'Empire.