Rosina Lhévinne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rosina LhévinneРозина Яковлевна Левина

Nom de naissance Rosina Bessie
Naissance 29 mars 1880
Kiev, Ukraine
Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Décès 9 novembre 1976 (à 96 ans)
Glendale, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Pianiste et pédagogue
Années d'activité 1898 - 1976
Formation Conservatoire de Moscou
Maîtres Vassili Safonov
Enseignement Juilliard School
Élèves Daniel Pollack, Van Cliburn
Conjoint Josef Lhévinne

Rosina Lhévinne (née Bessie, en russe : Розина Яковлевна Левина), est née le 29 mars 1880 à Kiev, Russie (maintenant en Ukraine) et est décédée le 9 novembre 1976 à Glendale (Californie). C'est une pianiste et pédagogue russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rosina Bessie est la fille et le seul enfant de Jacques Bessie, un riche joaillier issu d'une famille hollandaise juive qui avait émigré en Russie pour son commerce. La jeune Rosina a commencé à étudier le piano à l'âge de six ans avec un professeur à Moscou, où la famille s'était installée peu après sa naissance. Lorsque son professeur est tombé malade, un ami de la famille a suggéré qu'elle continue ses études avec Josef Lhévinne, un étudiant talentueux du Conservatoire de Moscou, de cinq ans plus âgé que Rosina.

Elle a manifesté un talent remarquable, et quelques années plus tard, elle a été admise au Conservatoire, où elle a étudié avec le professeur de Lhévinne, Vassili Safonov. En 1898, elle a remporté la médaille d'or de piano, et cette année-là, elle a épousé Josef Lhévinne. Comme la carrière de concertiste de Joseph était déjà bien commencée, Rosina a décidé qu'elle allait renoncer à ses ambitions d'être une artiste soliste. Elle limiterait ses activités pour se consacrer à l'enseignement tout en donnant des concerts à deux pianos avec son mari - une décision qu'elle a maintenue jusqu'au décès de son mari en 1944. Ensemble, ils ont vécu et enseigné à Moscou, Tbilissi, la Géorgie, puis à Berlin avant d'émigrer après la Première Guerre mondiale et la Révolution russe à New York, où ils ont rejoint la faculté de l'Institute of Musical Art qui est devenu plus tard la Juilliard School. Josef et Rosina Lhévinne ont eu deux enfants, Constantine "Don" Lhévinne et Marianna Lhévinne Graham.

Elle compte parmi ses élèves les pianistes américains Daniel Pollack et Van Cliburn ainsi que John Browning (en), Walter Buczynski (en), Olegna Fuschi, Tong-Il Han (en), Anthony & Joseph Paratore (en), Misha Dichter (en), Edward Auer (en), Santos Ojeda (en), Joel Ryce-Menuhin (en), Garrick Ohlsson.

En 1949, Mme Lhévinne est revenue sur sa décision de ne plus jouer en public en tant que soliste, et dans les années 1970 et 80, elle a fait une remarquable série d'apparitions, d'abord en collaboration avec le Quatuor Juilliard, puis dans des concertos lors du Festival de musique d'été d'Aspen. Son plus grand moment en tant que soliste est intervenu en janvier 1963, âgée de 82 ans, dans un concert avec l'Orchestre philharmonique de New York sous la direction de Leonard Bernstein où elle a joué le concerto pour piano nº 1 de Chopin, un morceau qu'elle avait présenté pour obtenir son diplôme du Conservatoire de Moscou 65 années plus tôt. Il existe des enregistrements à la fois du Concerto de Chopin et du Concerto en ut majeur, K. 467 de Mozart.

Madame Lhévinne a continué à enseigner à la Juilliard School et à l'University of Southern California à Los Angeles jusqu'à son décès à l'âge de 96 ans.