Rosella Hightower

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hightower (homonymie).
Rosella Hightower (1961)

Rosella Hightower est une danseuse étoile et professeur de danse franco-américaine née à Ardmore (Oklahoma) le 30 janvier 1920 et décédée à Cannes le 4 novembre 2008, enterrée en Bretagne à Palais à Belle-Île.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rosella Hightower est nommée étoile lorsqu'elle remplace au pied levé, après quelques heures à peine de répétition, Alicia Markova dans le ballet Giselle au Metropolitan Opera de New York. Elle travaille par la suite avec des grands noms de la danse comme Rudolf Noureev, Jerome Robbins, Alicia Alonso, le marquis de Cuevas, etc. C'est dans la compagnie de ce dernier, le Grand Ballet du Marquis de Cuevas qu'elle acquiert ses grandes lettres de noblesse dans la danse.

La grande époque du Marquis de Cuevas[modifier | modifier le code]

Le Marquis adopte immédiatement cette nouvelle étoile et la révèle à l'Europe lors de l'inauguration du Nouveau Ballet de Monte Carlo. Sa première apparition à Paris en 1947 fait sensation au milieu d’un public grisé par son dynamisme et sa virtuosité. Elle fut ainsi la première ballerine américaine qui ait gagné une place d'élite sur les scènes européennes[1].

Rosella Hightower travaille pendant 15 ans auprès du Marquis de Cuevas, à la tête d'une compagnie dont elle est la reine incontestée. Avec une vie itinérante et un travail physique surhumain, elle ne cesse jamais de se passionner pour tout ce qui l'entoure, et d'en tirer une leçon à chaque occasion. Danseuse du mouvement, d’une profonde musicalité, cette américaine au sang indien ignore la mièvrerie affectée. Elle danse "large", traçant dans l'espace des courbes audacieuses, refusant souvent de fignoler les détails.

À partir de 1949, à l'invitation de François André, Rosella Hightower se produit tous les étés au casino de Deauville (Calvados), avec les Ballets du marquis de Cuevas. Elle y donne chaque fois huit galas chorégraphiques. Elle sera fidèle à ce rendez-vous jusqu'en 1962.

Une école de danse en avance sur son temps[modifier | modifier le code]

En 1961, avec ses amis Jose Ferran et Arlette Castanier, elle fonde[2] à Cannes le Centre de danse international Rosella Hightower, devenu entre-temps l'École supérieure de danse de Cannes Rosella Hightower. L'école se veut multidisciplinaire, Rosella ayant été l'une des premières à prôner cette diversité, de la danse classique au contemporain[3].

Opéra de Paris[modifier | modifier le code]

Simultanément, afin de toujours rester en contact avec le milieu professionnel, elle dirige le Ballet de l'Opéra de Marseille, le Ballet du Grand Théâtre de Nancy, puis de 1980 à 1983, le Ballet de l'Opéra de Paris, où elle a le titre de maîtresse de ballet, et enfin le Ballet de la Scala de Milan, en 1983[1].

Distinction[modifier | modifier le code]

Rosella Hightower est Officier dans l'Ordre National du Mérite et reçoit l'insigne de Commandeur de la Légion d'honneur le 24 janvier 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Pierre Largillet, « Cannes : hommage unanime à Rosella Hightower », dans WebTimesMedia, 7 novembre 2008, en ligne www.rivierabiz.com
  2. En 1961, Rosella Hightower fonde le Centre de Danse International. dans www.cannesdance.com
  3. Chrystelle Burlot, « École Rosella Hightower : danser, encore et toujours », dans Nice-Matin, 6 novembre 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]