Rose pour l'Italie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rose blanche.
Rose pour l'Italie
(it) Rosa per l'Italia
Image illustrative de l'article Rose pour l'Italie
Logo officiel
Présentation
Président Savino Pezzotta
Fondation 8 février 2008
Idéologie Centrisme
Démocratie chrétienne
Coalition Union de Centre (2008-2012)
Couleurs Bleu
Site web www.rosaperlitalia.it/

La Rose blanche (en italien, la Rosa bianca) est un mouvement politique italien centriste, fondé par Bruno Tabacci en 2008. Le nom en est devenu la Rose pour l'Italie ou selon ses statuts le Mouvement fédératif civil et populaire et elle est dirigée par Savino Pezzotta.

Historique[modifier | modifier le code]

Alliée avec l'UDC, dans une Union de Centre, la Rose blanche obtient 3 des 34 députés de cette Union et un total de 5,3 % des voix les 13 et 14 avril 2008. Le 28 février 2008, la Rose blanche signe un accord avec l'UDC pour une liste unitaire du Centre, avec Pier Ferdinando Casini comme candidat au poste de Président du Conseil. Cette décision fait quitter le mouvement à Gerardo Bianco et à Alberto Monticone.

Le Movimento Federativo Civico Popolare (nom officiel, celui de Rose blanche lui étant contesté juridiquement) obtient l'élection de trois députés dans cette alliance : Bruno Tabacci, Savino Pezzotta et Mario Baccini ; mais ce dernier, candidat aux municipales à Rome (0,73 %) soutient Giovanni Alemanno au second tour, puis vote pour Gianfranco Fini au perchoir de la Chambre (tous deux du Peuple de la liberté) pour enfin adhérer au groupe mixte (en tant que non-inscrit), avant de fonder une Fédération des Chrétiens populaires.

En novembre 2009, Bruno Tabacci quitte le parti et s'allie à Francesco Rutelli pour donner naissance à l'Alliance pour l'Italie.

Lien externe[modifier | modifier le code]