Rose de Freycinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rose Marie Pinon est née le 29 septembre 1794 à Saint-Julien-du-Sault (département de l'Yonne) et décédée à Paris le 7 mai 1832 durant l'épidémie de choléra.

Elle est l'épouse de Louis Claude de Saulces de Freycinet, le géographe et explorateur, avec qui à 23 ans, elle décide de participer à la mission scientifique organisée par lui, affrontant la désapprobation générale tant des autorités officielles que de sa famille. Elle fut la première Française à effectuer le tour du monde. On prit, pour qu'elle puisse embarquer à Toulon, toutes les dispositions nécessaires au contournement d'une interdiction formelle : Rose partit sans en aviser sa famille, profitant de l'obscurité nocturne, après avoir coupé ses cheveux et s'être habillée en marin, travestissement qu'elle conservera jusqu'au passage de Gibraltar.

À la demande de sa cousine, elle écrivit un journal, en tentant de relater le plus simplement possible tous les événements de sa vie. Elle résida à Rio de Janeiro durant un mois à son arrivée et durant trois mois avant son retour en France, elle y fréquenta quelques-uns des membres de la colonie française et quelques Portugais proches de la Cour. L'isolement de la jeune fille plongée dans un milieu exclusivement masculin peut être traduit par le fait qu'une petite île rocheuse en plein Océan Pacifique porte son prénom : Rose, mais cet isolement nous apparaît encore plus clairement dans cet extrait de Souvenirs d'un aveugle d'Arago, dans lequel il tente de consoler Rose : « Mais ne vous inquiétez pas. S'il arrivait à Madame quelque malheur et que Madame était destinée à survivre à son mari, ces hommes, Madame, non seulement vous respecteraient comme on respecte une femme vertueuse, mais se jetteraient à vos pieds comme on se jette aux pieds de la Sainte Vierge ! Courage. Je vous apporte de l'aide, tout au moins de l'eau-de-vie... ».

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Rose de Saulces de Freycinet, Campagne de l'« Uranie » (1817-1820). Journal d'après le manuscrit original, accompagné de notes par Charles Duplomb. Chartres & Paris, Durand pour les Sociétés d'Éditions Géographiques, Maritimes et Coloniales, 1927.
  • Rose de Freycinet, Rose des vents - Journal de Madame Rose de Freycinet : voyage de l'Uranie autour du monde (1817-1820). Texte établi et présenté par Marc Serge Rivière ; en annexe Lettres de Rose à sa belle-sœur, Clémentine de Freycinet, Sainte Clotilde (La Réunion) : ARS Terres Créoles ; Stanley (Maurice) : Éd. de l'océan Indien, 1996.
  • Rose de Freycinet (2003). Journal du voyage autour du monde à bord de l’Uranie, 1817-1820. Éditions du Gerfaut (Paris) : 248 p. (ISBN 2-914622-35-X)
  • Serge Marc Rivière (éd.), A woman of courage : the journal of Rose de Freycinet on her voyage around the world 1817-1820, Canberra : National Library of Australia, 1996.
  • Federico Motta, Campagna dell’Uranie (1817-1820). Diario di Mme Rose de Freycinet, tratto dal manoscritto originale; agosto 2012 - ISBN 9788867513642. Traduction avec notes et encadrement historique du texte établi par Dubplomb.

Références[modifier | modifier le code]

  • Une colombe de l'île de Rawak porte le nom de Pinon (son nom de jeune fille)
  • Deux plantes ont été baptisées : hibiscus pinoneamus et fougère pinonia.

Voir aussi[modifier | modifier le code]