Rose (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rose.

Rose

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Rose en concert

Informations générales
Nom de naissance Keren Meloul
Naissance 24 mai 1978 (36 ans)
Nice, Drapeau de la France France
Activité principale Auteur-compositrice-interprète
Genre musical Variété, folk
Instruments Guitare
Années actives Depuis 2006
Site officiel rose-lesite.fr

Rose, de son vrai nom Keren Meloul, est une chanteuse française, née le 24 mai 1978 à Nice. Elle est également auteur et compositeur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son pseudonyme vient du film The Rose de Mark Rydell.

Son grand-père maternel quitte l'Italie pour s'installer comme tailleur à Nice. C'est en hommage à ce dernier qu'elle écrit Ciao bella. Sa mère est décoratrice d'intérieur et son père, pied-noir, est agent immobilier. Elle a un grand frère, Yoan, et une petite sœur, Hannah.

Après des études de droit, elle devient professeur des écoles et enseigne à l'école juive Merkaz Ohr Joseph dans le 19e arrondissement de Paris avant de se lancer dans la musique. Dans La Parenthèse inattendue, elle raconte qu'elle a triché pour obtenir sa maîtrise de droit[1].

Rose s'est mariée civilement le 24 juin 2008 avec Bensé (le « Julien » qui donne son titre à l'une de ses chansons) à Nice ; le mariage religieux a eu lieu le 24 août 2008 dans le Var. Le couple divorce en novembre de l'année suivante.

Le 8 juin 2011, elle donne naissance à un petit garçon prénommé Solal.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2006, elle cartonne[réf. nécessaire] avec son premier single : La Liste, issu de son album éponyme. Puis sortira le single Ciao Bella. Elle sera récompensée pour cet album.

Elle a fait la première partie des concerts d'Alain Souchon, en mars 2006 à l'Olympia et en juin 2006 au Zénith de Paris, ainsi que de Skye au Café de la Danse, Patxi à l'Européen, Jehro au Bataclan. Elle fait aussi les premières parties d'Axelle Red à la Cigale, d'Olivia Ruiz et de the Servant lors de leurs tournées fin 2006 / début 2007.

Elle commence en mars 2007 une petite tournée accompagnée d'un groupe et fait salle comble en province, mais aussi à Paris où elle est programmée seule au Café de la Danse fin mai, puis à la Cigale en octobre 2007.

Entre septembre 2007 et août 2008, elle sillonne les routes de France avec son groupe, en passant par l'Olympia à Paris en juin 2008, avec Bensé en première partie. Sa tournée s'achève le 2 août 2008 à Montréal.

En 2009, elle enregistre son second album, avec l'aide de Jérôme Plasseraud et Thibaut Barbillon, membres du groupe 1973. Intitulé Les Souvenirs sous ma frange, il sort le 19 octobre 2009.

En 2010, elle décide de soutenir l'association « Prête-moi ta gomme », et en devient la marraine officielle. Cette même année, elle écrira également un texte pour la chanteuse Jenifer pour son album Appelle-moi Jen. En 2012, elle participe au single caritatif Je reprends ma route en faveur de l'association Les voix de l'enfant[2].

Son troisième album intitulé Et puis juin est sorti le 18 février 2013. Il fait l'objet notamment de critiques défavorables de la part de certains médias[3],[4] mais il a un bon accueil auprès de son public et de nombreux webzines[5],[6],[7].

Elle participe en 2013 à l'album We Love Disney en reprenant la chanson « Au bout du rêve » du film La Princesse et la Grenouille.

En 2014, Rose participe à la chanson Le Chemin de pierre pour #AbbéRoad, le projet de La Fondation Abbé Pierre ainsi qu'à l'album Kiss & love au profit du Sidaction en reprenant Qu'est ce que t'es belle en duo avec Alain Souchon.

Elle participe également à la tournée du Soldat Rose 2 dans le rôle de la Boîte à Meuh en remplacement de Camélia Jordana.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2006 : La Liste
  • 2006 : Ciao bella
  • 2007 : Sombre Con
  • 2009 : Yes We Did
  • 2010 : Comment c'était déjà
  • 2013 : Et puis Juin
  • 2013 : Mais ça va
  • 2013 : Aux éclats je ris

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comment la chanteuse Rose triché pour décrocher sa maîtrise de droit, Voici
  2. « Les voix de l'enfant », sur mymajorcompany.com (consulté le 28 novembre 2013)
  3. Sophie Delassein, En baisse : La vie en Rose, critique du disque Et puis juin, in le magazine Le Nouvel Observateur, no 2521, 28 février 2013, p. 110.
  4. « Rose, rebelle pastel », sur lexpress.fr (consulté le 16 decembre 2013)
  5. Le Blog de la Blonde
  6. La Bande Sonore
  7. Music Story

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]