Roscoe Henry Hillenkoetter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 53′ 02″ N 77° 03′ 55″ O / 38.88377, -77.06534

Roscoe Henry Hillenkoetter

Roscoe Henry Hillenkoetter (8 mai 1897 à Saint-Louis (Missouri) - 18 juin 1982 à New York) était un militaire et ufologue américain.

Après de nombreuses missions en France, il avait été officier responsable du Renseignement, sous les ordres du commandant en chef de la zone de l’océan Pacifique, l’amiral Nimitz. Contre-amiral en novembre 1946, Harry Truman en fait le premier directeur de la Central Intelligence Agency (CIA) en avril 1947.

Le contre-amiral quittera la US Navy en 1957, pour devenir un membre actif du NICAP, association ufologique initiée par d’anciens officiers, et dont il sera membre du conseil d’administration. Selon Pierre Guérin, ce n'était que pour être l’informateur du pouvoir concernant les investigations des enquêteurs-ufologues[1]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pierre GUÉRIN, « Ovni, les mécanismes d’une désinformation », Albin michel, Paris, 2000, p. 219. Il semble qu’Hillenkoetter veilla principalement à discréditer dans l’esprit de Keyhoe les cas d’atterrissages et de crashs d’ovnis, mais il encouragea en revanche la collecte des informations d’ovnis en vol. Puis il ne put faire autrement que de démissionner lorsque Keyhoe le pressa de cautionner une conférence de presse au cours de laquelle il était prévu que des pilotes militaires présentent publiquement les détails probants d’observations d’ovnis qu’ils avaient faites en plein vol, ce qu’il refusa. Mais, avant cette démission, on imagine le nombre d’observations enquêtées à la source par le NICAP, qui purent arriver le plus facilement du monde à la connaissance des services de renseignements américains avant même que d’être rendues publiques !