Rosalie Huzard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie-Rosalie Huzard, née le 27 mai 1767 et morte le 31 janvier 1849, est une femme éditeur et imprimeur française, spécialisée dans la littérature vétérinaire et agronomique. Elle contribua beaucoup à l’essor de ces disciplines à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle. Elle a également publié des ouvrages d’art.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née dans une famille d’imprimeurs parisiens, Rosalie Vallat la Chapelle épouse en 1792 le vétérinaire Jean-Baptiste Huzard (1755-1838). Elle succède à sa mère, la « veuve Vallat la Chapelle », qui dirigeait déjà une maison d’édition. Sa maison d’édition, fondée en 1798[1], est située au n° 7, rue de l’Éperon à Paris, au moins de 1800 à 1839. Elle a parfois collaboré avec l’Imprimerie Xhrouet.

Elle obtient un brevet d’imprimeur le 1er avril 1811, puis de libraire le 15 octobre 1816. Le 27 janvier 1811, elle est l’une des quatre femmes libraires maintenues dans sa profession. Elle achète en 1815 le fond agricole du libraire Marchand, en 1834 celui de la veuve Desray. Le 21 mai 1839, elle cède imprimerie et librairie à son gendre, Louis Bouchard-Huzard, qui gère l’entreprise depuis quinze ans. Elle est reprise ensuite par sa belle-fille, madame Bouchard-Huzard[2].

Rosalie Huzard publie notamment les Annales de l’agriculture (1811-1834), les Mémoires de la société d’agriculture du département de la Seine (1800-1818), les Annales des mines (1818-1823), ou encore l’Histoire de l’agriculture française de Jean-Baptiste Rougier de la Bergerie en 1815[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carla Hesse Publishing and Cultural Politics in Revolutionary Paris,1789–1810, University of California Press, 1991 (lire en ligne).
  2. a et b Roméo Harbour, Dictionnaire des femmes libraires en France (1470-1870), École pratique des hautes-études, VI, histoire et civilisation du livre, 26, Paris, Droz, 2003.

Quelques auteurs publiés chez Mme Huzard[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mémoire défensif. À messieurs les juges composant la septième chambre du tribunal de première instance, jugeant en police correctionnelle. M. le procureur du Roi contre De Huzard (née Vallat la Chapelle) et Srs Gaultier-Laguionie et Baudouin, tous trois imprimeurs, relativement à une contravention à la loi sur la presse du 21 octobre 1814 [Signé : Huzard (née Vallat la Chapelle) ; Gaultier-Laguionie ; Baudouin], Paris, impr. Mme Huzard, juillet 1838, 7 p. (poursuite pour omission du dépôt légal avant toute publication).