Rosa rubiginosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Rosier rubigineux (Rosa rubiginosa) est une espèce de rosiers appartenant à la section des Caninæ, originaire d'Europe et d'Asie occidentale, depuis la France et les îles Britanniques jusqu'à la Scandinavie méridionale, la Turquie et l'ouest de la Russie.

Synonyme : Rosa eglanteria L. qui n'est plus employé car source de confusions[réf. nécessaire].

Noms communs[modifier | modifier le code]

Églantier odorant, églantier à feuilles odorantes, églantier rouge, rosier rouillé, rosier à odeur de pomme de reinette; en anglais : sweetbriar (aussi sweetbrier), eglantine[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un arbrisseau formant un buisson dense, à feuilles caduques, de deux à trois mètres de haut et de large, dont les tiges sont munies de nombreux aiguillons en crochet. Le feuillage exhale une forte odeur de pomme.

Détail de la feuille

Les feuilles imparipennées, de 5 à 9 cm de long, comptent de 5 à 9 folioles ovales ou arrondies au bord serré, et sont couvertes de nombreux poils glandulaires.

Fleur

Les fleurs, de 1,8 à 3 cm de diamètre, ont cinq pétales roses, blancs à la base, et de nombreuses étamines jaunes ; elles sont groupées en corymbes de 2 à 7 fleurs et apparaissent de la fin du printemps au milieu de l'été.

Fruits

Les fruits sont des cynorrhodons globuleux à oblongs de 1,2 cm de diamètre, rouges à maturité.

Culture et utilisation[modifier | modifier le code]

Outre ses fleurs roses, cette espèce est appréciée pour son parfum et pour ses fruits qui se forment après les fleurs et persistent bien durant tout l'hiver. Graham Thomas recommande de le planter dans les côtés sud et ouest du jardin de manière que les odeurs soient transportées dans le jardin par les vents chauds et humides.

C'est une espèce qui tolère des sols d'alcalinité élevée et qui ne requiert ni un sol fertile, ni un bon drainage. Elle est tolérante à la sècheresse et résiste bien aux maladies.

En Nouvelle-Zélande, ce rosier est considéré comme une plante envahissante, classée à ce titre comme Regional Plant Pest. Il en est de même dans le sud-est de l'Australie[2].

Les fruits de ce rosier sont comestibles et se préparent en conserves ou confitures. On en fait également des infusions. Ils sont légèrement astringents et acides et contiennent des caroténoïdes, des flavonoïdes et une huile essentielle odorante.

Des études de l'université de Concepción au Chili indiquent que cette huile contient des niveaux élevés d'acides gras essentiels polyinsaturés (linoléique et linolénique), lesquels sont en partie responsables de l'action bénéfique de l'huile de rose musquée, employée dans les cosmétiques, dans la régénération de la peau. L'enveloppe charnue de ses graines contient un taux élevé de vitamine C.

Hybrides[modifier | modifier le code]

Les hybrides de Rosa rubiginosa obtenus par Lord Penzance sont plus de 15, avec des rosiers Bourbons, des hybrides remontant ou Rosa fœtida :

  • Rosa × penzanceana ou 'Lady Penzance', Rosa rubiginosa × Rosa fœtida, à fleurs simples, saumon,
  • 'Benda', 'Catherine Seyton', 'Minna', 'Lord Penzance', à fleurs roses,
  • 'Lucy Ashton', à fleurs blanches et sa mutation 'Magnifica', à fleurs roses semi-doubles, qui est peut-être la réapparition de Rosa rubiginosa 'Duplex' disparue[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Charlotte Testu, Les roses anciennes, La Maison rustique - Flammarion, Paris, 1984, (ISBN 2-7066-0139-6), p. 77.
  2. Rosa rubiginosa sur le site australien Weeds.org., consulté le 16-05-2007
  3. Charlotte Testu, Les roses anciennes, La Maison rustique - Flammarion, Paris, 1984, (ISBN 2-7066-0139-6), p. 78.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :