Rondón (Boyacá)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rondón
Blason de Rondón
Blason
Drapeau
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Département Flag of Boyacá Department.svg Boyacá
Code DANE 15621
Démographie
Population 2 934 hab. (2005[1])
Géographie
Coordonnées 5° 25′ 00″ N 73° 10′ 00″ O / 5.4167, -73.16675° 25′ 00″ Nord 73° 10′ 00″ Ouest / 5.4167, -73.1667  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Boyacá (relief)

Voir sur la carte Boyacá topographique
City locator 14.svg
Rondón

Géolocalisation sur la carte : Colombie (relief)

Voir sur la carte Colombie topographique
City locator 14.svg
Rondón

Rondón est une municipalité située dans le département de Boyacá, en Colombie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant d'être connue sous le nom de Rondón, cette municipalité est la verada La Galera, rattachée à Zetaquira. En 1902, La Galera est érigée en corregimiento. À travers l'ordonnance no 5 du 30 juin 1904, l'Assemblée départementale du Boyacá crée la municipalité San Rafael, qui a sous sa juridiction les veredas La Galera, Porquera, Renanica y Gacal, qui dépendaient jusque lors à la municipalité de Zetaquira[2]. Via un décret, l'évêque de Tunja, Eduardo Maldonado Calvo, élève San Rafael au rang de paroisse le 29 juin 1920[2]. Jusqu'au 30 juin 1936, la municipalité porte le nom de San Rafael. Elle change de nom via l'ordonnance no 6 de l'Assemblée départementale du Boyacá, s'appelant dès lors Rondón, en hommage au héros de la bataille du Pantano de Vargas, le colonel Juan José Rondón[2].

Administration[modifier | modifier le code]

La municipalité est composée de douze veredas : Centro, Bolivar, Sucre, Nueva Granada, Junín, Junín Vasques, San José, San Antonio, San Isidro, Nariño, Ricaurte et San Ignació.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Censo 2005 — Rondón[PDF], DANE
  2. a, b et c (es) « Rondón, pueblo para la historia », El Tiempo,‎ (lire en ligne)