Ronaldo Souza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ronaldo Souza
Importez le logo individu-fr.svg
Fiche d'identité
Nom complet Ronaldo Souza dos Santos
Surnom Jacaré (alligator)
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Date de naissance 7 décembre 1979 (35 ans)
Lieu de naissance Vila Velha, Brésil
Style Jiu-jitsu brésilien, Judo
Taille 6 0 (1,83 m)
Catégorie Poids moyens
Palmarès en mixed martial arts
Combats 23
Victoires 19
Victoires par KO 2
Victoires par soumission 14
Défaites 3
No contest 1

Ronaldo Souza dos Santos[1], dit Jacaré, né le 7 décembre 1979 à Vila Velha, est un expert en jiu-jitsu brésilien, ceinture noire de la discipline. Il est célèbre pour ses nombreuses victoires aux championnats du monde de JJB ou à l'ADCC. C'est aussi un pratiquant professionnel de MMA. Ancien champion poids moyens du Strikeforce, il est aujourd'hui en concurrence au sein de l'Ultimate Fighting Championship.

Biographie[modifier | modifier le code]

À 14 ans, Jacaré quitta ses parents et s'enfuit d'Espirito Santo, sa ville natale, suite à des problèmes de délinquance. “I got into some heavy shit, crime and stuff, and went to live with my brother in Manaus, ” dit Jacaré dans le Gracie Magazine de septembre 2003. Il part vivre avec son frère, Renato Souza, qui travaillait à Manaus. Il essaye d'oublier son passé et de vivre honnêtement. Il gagne un peu d'argent en surveillant les voitures lors des fêtes de la ville.

À 16 ans, il commence à pratiquer le Judo. Son frère en avait déjà fait mais s'était blessé après une chute. Jacaré lui emprunte son kimono et va s'entraîner. Sa première journée est un vrai désastre, il ne voit pas d’où viennent les projections et son professeur, Henrique [1]Machado, dit aux autres élèves que s'il revient le lendemain c'est qu'il aime vraiment ça.

Jacaré décida par la suite de se spécialiser dans le combat au sol. Depuis l'âge de 18 ans, il a étonné le monde du Jiu Jitsu, en démontrant une exceptionnelle technique, rapidité et rage de vaincre et en collectionnant d'innombrables victoires lors de diverses championnats de Jiu Jitsu Brésilien ou d'éditions de l'ADCC.

En 2003, il fait ses débuts dans le combat libre au Jungle Fight Championship 1 alors qu'il n'a aucune expérience dans le pied poing. Son premier entraînement en boxe remonte à 2 semaines avant le combat

En 2004, à 25 ans, 15 mois seulement après l'obtention de sa ceinture noire, Jacare a déjà battu quelques-uns des meilleurs compétiteurs de JJB du moment et devient le meilleur combattant de Jiu Jitsu de l'année 2004, titre décerné par le Gracie Magazine.

En avril, il part pour la première fois aux États Unis et gagne le titre dans sa catégorie des Poids Lourds et dans l'Open des Jiu-Jitsu Pan-American championship en battant notamment Terere lors de la finale de l'Open.

20 jours plus tard il perd pour la première fois de la saison, 2-0 contre Marcelinho Garcia, lors du premier Best Fighters Jiu-Jitsu Challenge. Il a alors du mal à reconnaître sa défaite et fait quelques commentaires peu élogieux sur son adversaire dans certains magazines.

En mai, lors des Brazilian Championship, il remporte sa catégorie des poids moyen mais se fait voler la vedette par Xande Ribeiro, le frère de Saulo, qui remporte à la fois sa catégorie et l'Open. Jacaré a alors une blessure costale et ne préfère pas participer à l'Open. Les deux hommes se rencontrent finalement le 25 juin, lors des 2004 Jiu-Jitsu World Championship, et Jaca bat Xande par décision lors des demi-finales de l'Open. Juste avant, début juin, lors des Jiu-Jitsu World Cup à Bahia, Jacaré avait battu Fernando Margarida, 11-0, lors de la finale de l'Open. Jacaré raconte à propos de ce combat: “When I was a purple-belt, Margarida was the greatest black-belt there was. I always respected him a lot, but when it comes to fighting there’s no respect involved.”

Mais c'est pendant les 2004 BJJ World Championship, lors de la finale de l'Open contre Roger Gracie, que Jacaré fit le plus sensation. Alors qu'il mène aux points après avoir pris le dos de Roger, il se fait prendre dans une clé de bras mais refuse de taper. Il se dégage finalement mais finit les 2 minutes qu'il reste dans le combat avec un bras cassé, pendant le long de son corps. Il remporte malgré cela le titre de champion du monde de JJB 2004.

Jacaré fait donc suite à Marcio “Pe de Pano” qui fut élu meilleur combattant de Jiu Jitsu en 2002 et en 2003 par Gracie Magazine. Jacaré dit au sujet de Pe de Pano : “Every athlete wants to confront the one on top. I really wanted to fight Pe de Pano. After the World Championship we even got together. He congratulated me and said that now he’s the one who’s got to run to catch me.” et Pe de Pano dit au sujet de Jacaré: “I deem correct the choice of Jacare for 2004’s greatest competitor. In terms of results, he was amazing, won everything there was to win.”

En 2005, Jacare se place second à l'European Jiu-Jitsu Championship, perdant contre le très talentueux et plus lourd Roger Gracie. Ces deux phénomènes du JJB se rencontrent à nouveau deux fois au cours de cette année, lors de l'ADCC et des Jiu-Jitsu World Championship. À l'ADCC, Ronaldo gagne sa catégorie mais perd contre Roger en finale de l'Open sur un standing rear-naked choke lors d'un des plus beaux combats de l'année. Lors des Championnat du monde de JJB, Jacaré prend sa revanche en gagnant sa catégorie et en remportant la victoire en Absolute contre Roger grâce à un takedown très controversé.

Parcours en MMA[modifier | modifier le code]

Strikeforce[modifier | modifier le code]

Ultimate Fighting Championship[modifier | modifier le code]

C'est ensuite face à Francis Carmont qu'il continue son parcours[2], lors de l'UFC Fight Night 36, le 15 février 2014 au Brésil[3]. Il bloque son adversaire dans le dos dans le 1er round mais ne parvient à le soumettre. Le combat continue debout dans la 2e reprise et le résultat est alors plus serré. Il reprend cependant le dos de Carmont dans le dernier round et remporte la victoire par décision unanime[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Ronaldo Souza », sur BJJ Heroes (consulté le 19 août 2013).
  2. (en) « Middleweight MMA Top 10 (185-pound limit) », sur MMAWeekly,‎ 27 octobre 2013 (consulté le 21 novembre 2013).
  3. (en) Erik Fontanez, « Jacare Souza to Face Francis Carmont at February UFC Card in Brazil », sur MMAWeekly,‎ 19 novembre 2013 (consulté le 21 novembre 2013).
  4. (en) Ken Pishna, « UFC Fight Night 36 Results: Jacare Souza Dominates Francis Carmont, Calls for Title Shot », sur MMAWeekly,‎ 16 février 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]