Ronald Vale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vale.

Ronald Vale, né le 11 janvier 1959 à Hollywood[1], est un chimiste et biologiste américain. Chercheur spécialisé en cytologie, il travaille principalement, en chimiotaxie, sur les conversions à l'échelle nanométrique de l'énergie chimique en énergie mécanique, dont les kinésines et dynéines ainsi que leur comportement dans le cytosquelette. Il exerce comme professeur au sein de l'université de Californie à San Francisco, dans le département de pharmacologie cellulaire et moléculaire dont il est directeur[2].

Formation[modifier | modifier le code]

Ronald Vale est titulaire d'un Bachelor of Arts décerné par l'université de Californie à Santa Barbara, en biologie et chimie, ainsi que d'un Ph.D en neurosciences, décerné par l'université Stanford. Il a terminé son cursus par des études sur les systèmes micro-tubulaires au sein du Laboratoire de biologie marine du National Institutes of Health[2].

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Ronald Vale a reçu en 2012, conjointement avec Michael Sheetz et James Spudich, le prix Albert-Lasker pour la recherche médicale fondamentale pour ses travaux sur les protéines motrices du cytosquelette[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. CV R. Vale pku.edu
  2. a et b Présentation Université de Californie
  3. Médecine: trois Américains lauréats du prix Lasker de recherche fondamentale Romandie, 10 septembre 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]